Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Il ne faut pas mettre sa fierté en tel ou tel homme

                                                                                              

Que personne ne s’y trompe : si quelqu’un parmi vous pense être un sage à la manière d’ici-bas, qu’il devienne fou pour devenir sage. Car la sagesse de ce monde est folie devant Dieu. Il est écrit en effet : ‘C’est lui qui prend les sages au piège de leur propre habileté.’ Il est écrit encore : ‘Le Seigneur le sait : les raisonnements des sages n’ont aucune valeur !’ Ainsi, il ne faut pas mettre sa fierté en tel ou tel homme. Car tout vous appartient, que ce soit Paul, Apollos, Pierre, le monde, la vie, la mort, le présent, l’avenir : tout est à vous, mais vous, vous êtes au Christ, et le Christ est à Dieu.

 

Première lettre de Paul Apôtre aux Corinthiens 3, 18-23.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 

Quand nous voyons quelqu’un accomplir un bien quelconque, nous devrions y discerner l’action de Dieu qui aime dans et à travers cette personne, sinon nous ressemblons aux idiots du proverbe chinois qui regardent le doigt plutôt que l’endroit vers lequel il pointe. Ceux qui aiment en vérité par le don total d’eux-mêmes représentent des doigts qui pointent en direction du Dieu qui est Amour et duquel origine tout amour digne de ce nom. S’attacher aux hommes qui sont faillibles, mettre notre foi et notre espérance en eux plutôt que dans le seul Bon, « Nul n'est bon que Dieu seul » (Mc 10, 18), c’est s’exposer à d’inévitables déceptions voire au risque de perdre la foi.   

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je m’attache à Dieu seul, je regarde vers Lui plutôt que d’attarder mon attention sur les doigts qui pointent en sa direction.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article