Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Donnez en aumône ce que vous avez et tout sera pur pour vous

En ce temps-là, pendant que Jésus parlait, un pharisien l’invita pour le repas de midi. Jésus entra chez lui et prit place. Le pharisien fut étonné en voyant qu’il n’avait pas fait d’abord les ablutions précédant le repas. Le Seigneur lui dit : « Bien sûr, vous les pharisiens, vous purifiez l’extérieur de la coupe et du plat, mais à l’intérieur de vous-mêmes vous êtes remplis de cupidité et de méchanceté. Insensés ! Celui qui a fait l’extérieur n’a-t-il pas fait aussi l’intérieur ? Donnez plutôt en aumône ce que vous avez, et alors tout sera pur pour vous. »

Luc 11, 37-41

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

Donnez plutôt en aumône ce que vous avez, et alors tout sera pur pour vous. Augustin d’Hippone reprendra en d’autres termes la formule utilisée par Jésus : « Aime et fais ce que tu veux ». La pureté qui importe aux yeux de Dieu n’est pas extérieure et en apparence, mais intérieure et question de cœur et de fait : « Heureux les cœurs purs, car ils verront Dieu » (Mt 5, 8). Qu’est-ce qu’un cœur pur ? Un cœur qui aime, qui aime en vérité, qui accueille l’amour de Dieu pour donner à son tour généreusement et sans attente de retour. C’est ce don, cet amour, que Jésus demande aux pharisiens. Attention toutefois ! Si l’amour implique le don, tout don n’est pas amour, particulièrement si ce dernier est assorti d’une  attente de retour quelconque fut-ce la reconnaissance des bénéficiaires ou de ceux qui prendront connaissance du geste : « Ainsi, quand tu fais l’aumône, ne fais pas sonner la trompette devant toi, comme les hypocrites qui se donnent en spectacle dans les synagogues et dans les rues, pour obtenir la gloire qui vient des hommes. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont reçu leur récompense » (Mt 6, 2). L’apôtre Paul notera aussi dans la foulée de Jésus que donner n’est pas nécessairement aimer : « Quand je distribuerais tous mes biens en aumônes… s’il me manque l’amour, cela ne me sert de rien » (1 Co 13, 3).

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

Je ne me soucie pas des apparences, mais de la seule chose qui importe : aimer, accueillir l’Amour pour tendre à aimer comme Lui aime, universellement, sans discrimination de personne, et infiniment, sans poser de limite au don de moi-même.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article