Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Le Royaume vous sera enlevé pour être donné à qui lui fera produire du fruit

En ce temps-là,  Jésus disait aux grands prêtres et aux anciens du peuple : « Écoutez cette parabole : Un homme était propriétaire d’un domaine ; il planta une vigne, l’entoura d’une clôture, y creusa un pressoir et bâtit une tour de garde. Puis il loua cette vigne à des vignerons, et partit en voyage. Quand arriva le temps des fruits, il envoya ses serviteurs auprès des vignerons pour se faire remettre le produit de sa vigne. Mais les vignerons se saisirent des serviteurs, frappèrent l’un, tuèrent l’autre, lapidèrent le troisième. De nouveau, le propriétaire envoya d’autres serviteurs plus nombreux que les premiers ; mais on les traita de la même façon. Finalement, il leur envoya son fils, en se disant : “Ils respecteront mon fils.” Mais, voyant le fils, les vignerons se dirent entre eux : “Voici l’héritier : venez ! tuons-le, nous aurons son héritage !” Ils se saisirent de lui, le jetèrent hors de la vigne et le tuèrent. Eh bien ! quand le maître de la vigne viendra, que fera-t-il à ces vignerons ? » On lui répond : « Ces misérables, il les fera périr misérablement. Il louera la vigne à d’autres vignerons, qui lui en remettront le produit en temps voulu. » Jésus leur dit : « N’avez-vous jamais lu dans les Écritures : ‘La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs est devenue la pierre d’angle : c’est là l’œuvre du Seigneur, la merveille devant nos yeux !’ Aussi, je vous le dis : Le royaume de Dieu vous sera enlevé pour être donné à une nation qui lui fera produire ses fruits. »

Matthieu 21, 33-43

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

Si la parabole des vignerons homicides prophétisait la mise à mort de Jésus par le peuple juif et l’accès au salut des autres nations, ce serait une erreur d’en limiter le sens à son seul aspect historique, la Parole de Dieu conservant son actualité et sa pertinence à travers les âges. Aussi, cette parabole nous concerne-t-elle nous aussi. Si nous, qui connaissons la Volonté de Dieu par sa Parole, ne faisons pas porter le fruit de l’amour à ses dons et grâces, nous ne valons pas mieux que ces vignerons indignes et Il se tournera vers ceux qui les mettront, par et avec amour, au service des autres selon ses desseins pour les leur confier et ne pas laisser sans effet ses grâces. Cela rejoint la parabole des talents où celui qui n’en avait qu’un seul et ne l’avait pas fait fructifier se l’ai fait enlever pour être donné à celui qui en avait dix (Mt 25, 14-30).

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

Je me remémore constamment avoir tout reçu de Dieu et que cela m’a été confié pour être mis au service de l’amour. En conséquence, je manifeste ma reconnaissance en rendant grâce à Dieu et en faisant porter à ses dons le fruit de l’amour qu’Il en attendait en partageant généreusement avec les autres.

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article