Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Dieu nous a sauvés, non pas à cause de la justice de nos propres actes, mais par sa miséricorde.

Rappelle à tous qu’ils doivent être soumis aux gouvernants et aux autorités, qu’ils doivent leur obéir et être prêts à faire tout ce qui est bien ; qu’ils n’insultent personne, ne soient pas violents, mais bienveillants, montrant une douceur constante à l’égard de tous les hommes. Car nous aussi, autrefois, nous étions insensés, révoltés, égarés, esclaves de toutes sortes de convoitises et de plaisirs ; nous vivions dans la méchanceté et la jalousie, nous étions odieux et remplis de haine les uns pour les autres. Mais lorsque Dieu, notre Sauveur, a manifesté sa bonté et son amour pour les hommes, il nous a sauvés, non pas à cause de la justice de nos propres actes, mais par sa miséricorde. Par le bain du baptême, il nous a fait renaître et nous a renouvelés dans l’Esprit Saint. Cet Esprit, Dieu l’a répandu sur nous en abondance, par Jésus Christ notre Sauveur, afin que, rendus justes par sa grâce, nous devenions en espérance héritiers de la vie éternelle.

Lettre de Paul Apôtre à Tite 3, 1-7

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

Dieu nous sauve, non pas à cause de la justice de nos propres actes, mais (uniquement) par sa miséricorde. Quels que soient les efforts que nous déploierons, ceux-ci demeureront toujours insuffisants pour nous justifier, pour nous ouvrir les portes du Royaume éternel. Notre seul espoir de participer au festin des noces éternelles repose sur la divine Miséricorde, sur le regard de compassion de Dieu sur nous et le pardon qui lui est associé. Comment attire-t-on la compassion de Dieu sur nous ?  D’abord en étant humbles comme nous y invite la première Béatitude : « Heureux les pauvres de cœur: le Royaume des cieux est à eux. » (Mt 5, 3), l’amour ne pouvant naître et croître ailleurs que dans un cœur humble. Également, en faisant preuve envers les autres de la même miséricorde que celle que nous appelons sur nous-mêmes : « Heureux les miséricordieux: il leur sera fait miséricorde. » (Mt 5, 7).

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

Au terme de ma course, je compte me présenter devant Dieu dans le même état d’esprit que Thérèse de Lisieux dans l’acte d’offrande qu’elle a fait d’elle-même comme victime d'holocauste à l'amour miséricordieux du bon Dieu :

Au soir de cette vie, je paraîtrai devant vous les mains vides; car je ne vous demande pas, Seigneur, de compter mes œuvres... Toutes nos justices ont des taches à vos yeux ! Je veux donc me revêtir de votre propre Justice, et recevoir de votre amour la possession éternelle de vous-même. Je ne veux point d'autre trône et d'autre couronne que vous, ô mon Bien-Aimé. À vos yeux, le temps n'est rien; un seul jour est comme mille ans. Vous pouvez donc en un instant me préparer à paraître devant vous.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article