Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Nécessité de toujours prier sans se décourager

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples une parabole sur la nécessité pour eux de toujours prier sans se décourager : « Il y avait dans une ville un juge qui ne craignait pas Dieu et ne respectait pas les hommes. Dans cette même ville, il y avait une veuve qui venait lui demander : “Rends-moi justice contre mon adversaire.” Longtemps il refusa ; puis il se dit : “Même si je ne crains pas Dieu et ne respecte personne, comme cette veuve commence à m’ennuyer, je vais lui rendre justice pour qu’elle ne vienne plus sans cesse m’assommer.” » Le Seigneur ajouta : « Écoutez bien ce que dit ce juge dépourvu de justice ! Et Dieu ne ferait pas justice à ses élus, qui crient vers lui jour et nuit ? Les fait-il attendre ? Je vous le déclare : bien vite, il leur fera justice. Cependant, le Fils de l’homme, quand il viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ? »

Luc 18, 1-8

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

Qu’est-ce que la prière ? Voici la définition qu’en donne le Dictionnaire de théologie (Lacoste, Jean-Yves et al., Quadrige/PUF, Paris, 1998) p. 1124 :

La prière est peut-être l’acte religieux essentiel ; elle est donc très difficile à définir, tellement elle a de formes et d’occasions diverses. On peut cependant y distinguer deux aspects fondamentaux. Le premier sert en général à la nommer dans la plupart des langues (prières, prayer, Gebet, proseukhè, etc.) : il s’agit d’une demande ou d’une requête adressée à Dieu. Le second apparaît quand on se rend compte que cette démarche suppose qu’on peut communiquer avec Dieu : la prière est alors communion, ou même union, avec lui… Les deux aspects de la prière sont récapitulés dans la définition souvent citée de Jean Damascène : « La prière est l’élévation de l’âme vers Dieu, ou la demande qui lui est faite de ce qui est nécessaire » (Expositio fidei 68).

Dans l’Écriture, la demande est un aspect essentiel de la prière. Prier, c’est reconnaître sa fragilité et sa dépendance, et le besoin que l’on a de l’aide ou de la grâce de Dieu.

Le Fils de l’homme, quand il viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ? Foi et prière sont intimement liées. La foi permet d’entrer en contact avec Dieu, la prière constitue le moyen par lequel établir et entretenir le contact. Si Dieu existe, et la foi nous donne l’assurance que c’est bel et bien le cas, la réponse cohérente au don de la foi,  qui nous a été fait, consiste à maintenir et approfondir le contact initial par la prière, la prière persévérante, voire continue.

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

Je crois donc je prie. Je prie parce que je crois. Je crois en Dieu qui est Amour et qui m’aime d’un amour infini. J’aime parce que Dieu, le premier, m’a aimé. Mon amour me pousse à vouloir demeurer le plus souvent possible en présence de l’Être aimé, acte de présence qui se réalise par l’entremise de la prière.

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article