Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Enfants de Dieu

 

                                                                                                  

Enfants de Dieu

 

Bien-aimés, voyez quel grand amour nous a donné le Père pour que nous soyons appelés enfants de Dieu – et nous le sommes. Voici pourquoi le monde ne nous connaît pas : c’est qu’il n’a pas connu Dieu. Bien-aimés, dès maintenant, nous sommes enfants de Dieu, mais ce que nous serons n’a pas encore été manifesté. Nous le savons : quand cela sera manifesté, nous lui serons semblables car nous le verrons tel qu’il est. Et quiconque met en lui une telle espérance se rend pur comme lui-même est pur.  

 

Première lettre de Jean 3, 1-3

 

En ce temps-là, voyant les foules, Jésus gravit la montagne. Il s’assit, et ses disciples s’approchèrent de lui. Alors, ouvrant la bouche, il les enseignait. Il disait :

« Heureux les pauvres de cœur, car le royaume des Cieux est à eux.

Heureux ceux qui pleurent, car ils seront consolés.

Heureux les doux, car ils recevront la terre en héritage.

Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés.

Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde.

Heureux les cœurs purs, car ils verront Dieu.

Heureux les artisans de paix, car ils seront appelés fils de Dieu.

Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, car le royaume des Cieux est à eux.

Heureux êtes-vous si l’on vous insulte, si l’on vous persécute et si l’on dit faussement toute sorte de mal contre vous, à cause de moi. Réjouissez-vous, soyez dans l’allégresse, car votre récompense est grande dans les cieux ! C’est ainsi qu’on a persécuté les prophètes qui vous ont précédés.

 

Matthieu 5, 1-12

 

 

Nous sommes appelés enfants de Dieu et nous le sommes. Cette filiation divine est assortie d’une responsabilité : celle de vivre en conformité avec cette filiation. Le modèle que nous devons nous efforcer d’imiter est Jésus, le Fils parfait, premier-né d’une multitude de frères (Rm 8, 29). Cette manière de vivre, celle de Jésus et celle qui est attendue de nous est exprimée dans les Béatitudes ainsi que le note le Catéchisme de l’Église catholique:

 

Les béatitudes dépeignent le visage de Jésus-Christ et en décrivent la charité ; elles expriment la vocation des fidèles associés à la gloire de sa Passion et de sa Résurrection ; elles éclairent les actions et les attitudes caractéristiques de la vie chrétienne… elles sont inaugurées dans la vie de la Vierge Marie et de tous les saints. (CEC 1717).

 

Pauvres de cœur : les humbles, ceux qui se font capacité pour accueillir l’Amour du Père afin de le redistribuer autour d’eux.

 

Ceux qui pleurent leurs péchés et ceux des autres (pours lesquels ils offrent en expiation).

 

Les doux à la suite de Jésus : Apprenez de moi que je suis doux et humble de cœur (Mt 11, 29)

 

Ceux qui ont faim et soif de justice pas celle du monde mais celle qui découle de la volonté du Père, notamment la destination universelle des biens

 

Les miséricordieux conformément aux paroles de la prière enseignée par Jésus : Pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés (Mt 6, 12)

 

Les cœurs purs, purs de toute attache au matériel, au sensible (fut-ce des grâces).

 

Les artisans de paix, ceux qui recherchent l’unité à la suite de Jésus, « Moi et le Père sommes UN (Jn 10, 30), unité avec Dieu et avec les frères et sœurs

 

Ceux qui sont persécutés pour la justice qui consiste à vivre une vie conforme à la volonté du Père ce qui attire au croyant le mépris du monde : le monde ne nous connaît pas : c’est qu’il n’a pas connu Dieu (1 Jn 3, 1)

 

Si l’on vous insulte, si l’on vous persécute et si l’on dit faussement toute sorte de mal contre vous, à cause de moi : « Celui qui se sera prononcé pour moi devant les hommes, le Fils de l'homme se prononcera aussi pour lui devant les anges de Dieu » (Lc 12, 8).

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je m’efforce d’incarner les Béatitudes dans vie quotidienne et de vivre en enfant de Dieu, selon les attentes de mon Père céleste.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article