Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Je suis avec toi pour te délivrer

 

 

Je suis avec toi pour te délivrer

 

Le Seigneur adressa la parole à Jérémie et lui dit : Toi, mets ta ceinture autour des reins et lève-toi, tu diras contre mon peuple tout ce que je t’ordonnerai. Ne tremble pas devant eux, sinon c’est moi qui te ferai trembler devant eux. Moi, je fais de toi aujourd’hui une ville fortifiée, une colonne de fer, un rempart de bronze, pour faire face à tout le pays, aux rois de Juda et à ses princes, à ses prêtres et à tout le peuple du pays. Ils te combattront, mais ils ne pourront rien contre toi, car je suis avec toi pour te délivrer – oracle du Seigneur. »

 

Livre de Jérémie 1,17-19

 

 

Dieu, qui est Amour, ne veut de mal à personne, pas même ceux qui Lui sont hostiles et refusent son amour : « Je ne veux pas la mort du méchant mais plutôt le voir renoncer à sa conduite et vivre » (Ez 18, 23). Jésus va même jusqu’à dire : « C'est ainsi, je vous le dis, qu'il y aura plus de joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se repent que pour 99 justes, qui n'ont pas besoin de repentir » (Lc 15, 7). À plus forte raison, celui qui accueille et répand l’Amour, s’en fait le serviteur, peut-il compter sur le secours du Seigneur dans l’épreuve, dans l’inévitable confrontation avec ceux qui refusent l’Amour : « Le serviteur n'est pas plus grand que son maître ; s'ils m'ont persécuté, ils vous persécuteront vous aussi » (Jn 15, 20). Ils te combattront, mais ils ne pourront rien contre toi, car je suis avec toi pour te délivrer – oracle du Seigneur. Nous avons l’exemple en Jésus que nous pouvons compter sur la protection du Père de miséricorde : « Ils cherchaient alors à le saisir, mais personne ne porta la main sur lui, parce que son heure n'était pas encore venue » (Jn 7, 30) ; « Et, se levant, ils le poussèrent hors de la ville et le menèrent jusqu'à un escarpement de la colline sur laquelle leur ville était bâtie, pour l'en précipiter. Mais lui, passant au milieu d'eux, allait son chemin » (Lc 4, 29-30).

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je compte sur le secours du Seigneur en toutes choses. De fait, je mets mon espérance en Lui seul, le Dieu fidèle (Ps 59, 11) qui jamais ne m’abandonnera. Dans l’épreuve, je récite le début du psaume 71 en guise de prière :

 

En toi, Seigneur, j'ai mon refuge : garde-moi d'être humilié pour toujours.

Dans ta justice, défends-moi, libère-moi, tends l'oreille vers moi, et sauve-moi.

Sois le rocher qui m'accueille, toujours accessible ; tu as résolu de me sauver : ma forteresse et mon roc, c'est toi !  (Ps 71, 1-3)

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article