Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Irruption du divin dans le quotidien

En ce temps-là, Jésus prit avec lui Pierre, Jacques et Jean son frère, et il les emmena à l’écart, sur une haute montagne. Il fut transfiguré devant eux ; son visage devint brillant comme le soleil, et ses vêtements, blancs comme la lumière. Voici que leur apparurent Moïse et Élie, qui s’entretenaient avec lui. Pierre alors prit la parole et dit à Jésus : « Seigneur, il est bon que nous soyons ici ! Si tu le veux, je vais dresser ici trois tentes, une pour toi, une pour Moïse, et une pour Élie. » Il parlait encore, lorsqu’une nuée lumineuse les couvrit de son ombre, et voici que, de la nuée, une voix disait : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui je trouve ma joie : écoutez-le ! » Quand ils entendirent cela, les disciples tombèrent face contre terre et furent saisis d’une grande crainte. Jésus s’approcha, les toucha et leur dit : « Relevez-vous et soyez sans crainte ! » Levant les yeux, ils ne virent plus personne, sinon lui, Jésus, seul. En descendant de la montagne, Jésus leur donna cet ordre : « Ne parlez de cette vision à personne, avant que le Fils de l’homme soit ressuscité d’entre les morts. »

Matthieu 17, 1-9

 

Il ne nous est pas donné comme à Pierre, Jacques et Jean de contempler de nos yeux la divinité qui se manifeste. Cependant, Dieu ne vient pas moins nous rejoindre occasionnellement dans notre quotidien. J’ai vécu une telle expérience récemment lors d’une visite à Napier, Nouvelle-Zélande. Je me suis arrêté en fin de journée dans la cathédrale anglicane. Je m’étais assis dans un banc. Arrive alors un violoniste qui commence à jouer de son instrument. Une pianiste vient le rejoindre quelques instants plus tard. L’acoustique de la cathédrale était excellente et les musiciens très bons (meilleurs que tous ceux que j’avais pu entendre jouer lors de services religieux). Je ferme les yeux et mon âme s’élève en prière vers le Seigneur. Un moment de pure grâce ! Lorsque les musiciens ont terminé leur morceau, je suis allé les remercier pour m’avoir fait vivre un tel moment. J’ai appris qu’il s’agissait de professionnels venant d’Australie qui répétaient en vue d’un concert devant se tenir le lendemain soir. J’ai écouté une autre pièce avant de devoir repartir le cœur plein de gratitude pour ces instants de pur bonheur. Certains imputeront cet événement à la chance mais, en tant que croyant, je considère avoir répondu à un appel de Dieu lorsque j’ai décidé de faire un détour et d’entrer dans cette cathédrale, d’autant plus que j’étais passé devant celle-ci le matin même sans avoir la curiosité de pénétrer à l’intérieur.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je reste ouvert aux manifestations de Dieu dans mon existence et lorsque l’improbable se produit, je Lui rends grâces pour la délicatesse de son amour.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article