Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

La gouvernance selon Jésus

Jésus les appela et dit : « Vous le savez : les chefs des nations les commandent en maîtres, et les grands font sentir leur pouvoir. Parmi vous, il ne devra pas en être ainsi : celui qui veut devenir grand parmi vous sera votre serviteur ; et celui qui veut être parmi vous le premier sera votre esclave. Ainsi, le Fils de l’homme n’est pas venu pour être servi, mais pour servir, et donner sa vie en rançon pour la multitude. »

Matthieu 20, 25-28

 

Vous le savez : les chefs des nations les commandent en maîtres, et les grands font sentir leur pouvoir. Parmi vous, il ne devra pas en être ainsi. Dans le monde, les plus forts font la loi, entretiennent des relations de pouvoir avec les autres. Cela est en nette opposition avec la volonté du Père céleste, explicitée par Jésus, qui souhaite nous voir établir des relations d’amour entre nous. Jésus propose une véritable révolution de la gouvernance en la définissant comme un service à rendre à la communauté : celui qui veut devenir grand parmi vous sera votre serviteur ; et celui qui veut être parmi vous le premier sera votre esclave.

 

Une autre déclaration de Jésus nous aide à comprendre la vision de Jésus sur l’exercice de l’autorité, fut-elle morale : « Je ne vous appelle plus serviteurs, car le serviteur ne sait pas ce que fait son maître; mais je vous appelle amis, parce que tout ce que j'ai entendu de mon Père, je vous l'ai fait connaître » (Jn 15, 15). Celui qui a la connaissance ne la conserve pas jalousement pour lui mais la partage généreusement de sorte que la relation d’autorité en devienne une d’amitié.

 

La nouveauté apportée par le concile Vatican II se situe exactement là : implanter la gouvernance selon la vision que nous en avait transmise Jésus. Dans les initiatives entreprises en ce sens, on notera les efforts entrepris par l’Église pour expliquer sa doctrine, notamment par la publication du Catéchisme de l’Église catholique en 1992 qui succédait au catéchisme de Pie X qui, lui, faisait davantage appel à la mémorisation qu’à la compréhension de la doctrine. Cinquante ans après la clôture du concile, on remarque les efforts du pape François pour exercer l’autorité comme un service selon l’esprit de Jésus, entre autres choses par la sobriété de sa vie et l’inclusion de nombreuses références aux comptes-rendus des assemblées d’évêques dans ses documents officiels.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Quand je me retrouve en position d’autorité, je me mets au service des personnes sous ma charge afin de les aider à développer leur plein potentiel, puissent-ils parvenir à me surpasser même. Je m’efforce de marcher dans les pas de Jésus : le Fils de l’homme n’est pas venu pour être servi, mais pour servir, et donner sa vie en rançon pour la multitude.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article