Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Nuits noires

 

 

Nuits noires

 

C’est dans les nuits les plus noires

Qu’on peut voir les plus belles étoiles.

 

  Claire de la Chevrotière

 

 

 

Il serait plus exact d’affirmer que c’est dans les nuits les plus noires que nous pouvons le mieux admirer les étoiles, que nous pouvons voir cette multitude d’étoiles qui échappent à notre regard lorsque l’obscurité n’est pas totale. Ainsi en est-il de notre vie. Ce sont dans les périodes les plus difficiles de notre existence que nous remarquons et apprécions à leur juste valeur les gestes les plus bénins d’amour : un mot de gentillesse, un sourire, un regard… Ces gestes, pourtant anodins, peuvent faire une grande et même toute la différence pour qui traverse une période particulièrement sombre de son existence. Il y a cette personne qui a mis Dieu au défi de se manifester à elle, de lui montrer que la vie valait la peine d’être vécue dans un moment de désespoir profond et qui a vu, le matin même, cinq inconnus, dont elle a croisé la route en se rendant au travail, lui adresser un sourire et un bonjour enjoué. Ces étoiles inconnues qu’elle ne reverra probablement jamais plus, lui ont transmise à leur insu, toute la lumière dont elle avait besoin pour poursuivre sa route. Savons-nous, comme ces illustres inconnus, irradier la lumière qui nous habite pour qu’en profitent ceux qui en sont momentanément privés ? Ne ménageons point nos sourires, adressons nos paroles de politesse, de salutations, avec notre voix la plus enjouée, posons notre regard sur l’autre comme s’il s’agissait de la plus belle ou de la plus importante personne que nous ayons rencontré à ce jour. Qui sait combien d’existences nous pourrions transformer ?

 

Le spirituel voit la présence de Dieu en chaque personne qu’il rencontre et plus spécifiquement pour le chrétien celle du Christ. Aussi donne-t-il le meilleur de lui-même à chacune, ne serait-ce qu’un simple sourire, ayant conscience que ce sourire s’adresse, au-delà de son destinataire visible, au Dieu invisible dans lequel il a mis sa foi.  Agir de la sorte demande une énergie considérable, qu’il puise à la Source, qui est également sa Destination, l’Alpha et l’Oméga (Ap 1, 8), le Seigneur Dieu, par la méditation, l’oraison et pour les catholiques les sacrements dans lesquels Dieu se communique à eux dont l’Eucharistie, le Pain de vie. S’agit-il d’un plan utopique ? Certes pas ! Mère Teresa, cette humble religieuse qui a transformé par son action (et l’aide de Dieu) la vie de milliers de personnes, en constituant l’exemple le plus connu de la période dans laquelle nous vivons.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article