Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Fraternité

 

Fraternité

 

Allons au-delà de la simple tolérance et des compromis incertains ! Faisons de la fraternité plus qu'un idéal, une réalité !

 

 Jean-Louis Tauran (1943-        ) discours à l’ONU sur le thème culture et paix, 2008-11-13.

 

 

 

En ces temps de difficultés économiques grandissantes où personnes, familles, organisations, nations, bref l’humanité entière est touchée, ceux qui arriveront à traverser la crise en limitant l’impact des ses inconvénients seront ceux qui sauront dépasser les barrières de l’égoïsme individuel ou des groupes d’intérêts pour se montrer solidaires de leurs frères et sœurs qui habitent cette terre que les moyens de communication modernes ont ramené à la taille d’un village. Après la mondialisation de l’économie, l’homme est appelé à la mondialisation de la solidarité et de la charité. Il en va de sa survie et de celle des groupes auxquels il est associé, car les tensions iront en s’accroissant alors que la richesse collective décroîtra, si chacun s’entête à vouloir conserver la même pointe de tarte alors que la taille de cette dernière diminue.

 

L’Église catholique célèbre en ce jour la fête du Christ roi de l’univers, une royauté bien différente, faut-il le préciser, de celle des hommes: « le Fils de l'homme n'est pas venu pour être servi, mais pour servir et donner sa vie en rançon pour une multitude » (Mc 10, 45), « Lui, de condition divine, ne retint pas jalousement le rang qui l'égalait à Dieu. Mais il s'anéantit lui-même, prenant condition d'esclave, et devenant semblable aux hommes. S'étant comporté comme un homme, il s'humilia plus encore, obéissant jusqu'à la mort, et à la mort sur une croix! Aussi Dieu l'a-t-il exalté et lui a-t-il donné le Nom qui est au-dessus de tout nom » (Ph 2, 6-9). Il s’agit d’une royauté d’amour, de service, à laquelle il a d’ailleurs invité ses disciples à participer : « Si quelqu'un veut être le premier, qu'il soit le dernier de tous et le serviteur de tous. » (Mc 9, 35).

 

Ainsi donc, le chrétien, s’il souhaite prendre part à la royauté de son maître, doit-il se mettre au service des autres. Ainsi rendra-t-il également le monde meilleur, sera-t-il un rayon de soleil dans un monde assombri par la morosité économique. La déclaration de John Fitzgerald  Kennedy, premier président catholique des États-Unis, est d’une actualité percutante : « Ne demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous. Demandez ce que vous pouvez faire pour votre pays. » Les habitants des États-Unis ont mis leur espérance en Barak Obama pour les sortir de leur situation précaire, mais un homme et son équipe ne peuvent tout faire seuls. Le monde « en attente aspire à la révélation des fils de Dieu » (Rm 8, 19), ces fils de lumière, héritiers de la royauté de leur maître, qui sauront se mettre au service de leur prochain, de leur organisation, de leur pays et du monde, hâtant la venue du règne de Dieu sur terre qui n’est autre chose que la domination de l’amour sur le mal.

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Vincent GUILLEMOTEAU 24/11/2008 10:51

Hello cher ami !
Bravo de ton commentaire sur notre site et merci d'avoir eu la gentilesse de référencer la provenance de cet article tellement édifiant !

Bien à toi,
Vincent Guillemoteau