Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé

 

Frère, si de ta bouche, tu affirmes que Jésus est Seigneur, si, dans ton cœur, tu crois que Dieu l’a ressuscité d’entre les morts, alors tu seras sauvé. Car c’est avec le cœur que l’on croit pour devenir juste, c’est avec la bouche que l’on affirme sa foi pour parvenir au salut. En effet, l’Écriture dit : ‘Quiconque met en lui sa foi ne connaîtra pas la honte’. Ainsi, entre les Juifs et les païens, il n’y a pas de différence : tous ont le même Seigneur, généreux envers tous ceux qui l’invoquent. En effet, ‘quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé’. Or, comment l’invoquer, si on n’a pas mis sa foi en lui ? Comment mettre sa foi en lui, si on ne l’a pas entendu ? Comment entendre si personne ne proclame ? Comment proclamer sans être envoyé ? Il est écrit : ‘Comme ils sont beaux, les pas des messagers qui annoncent les bonnes nouvelles!’ Et pourtant, tous n’ont pas obéi à la Bonne Nouvelle. Isaïe demande en effet : ‘Qui a cru, Seigneur, en nous entendant parler ?’ Or la foi naît de ce que l’on entend ; et ce que l’on entend, c’est la parole du Christ. Alors, je pose la question : n’aurait-on pas entendu ? Mais si, bien sûr ! Un psaume le dit : ‘Sur toute la terre se répand leur message, et leurs paroles, jusqu’aux limites du monde’.

 

Lettre de Paul aux Romains 10, 9-18

 

 

Nous accéderons au salut éternel uniquement par pure grâce. Quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé. Cela peut nous paraître un brin exagéré et pourtant… n’est-ce pas ce qui s’est réalisé pour le bon larron ? « Jésus, souviens-toi de moi, lorsque tu viendras avec ton royaume »…« En vérité, je te le dis, aujourd'hui tu seras avec moi dans le Paradis » (Lc 23, 41-42). N’hésitons pas à faire appel à la divine Miséricorde pour qu’elle nous rende apte à participer au repas des noces éternelles. Nous sommes faibles et pécheurs enclins à nous laisser séduire par les pièges de la tentation. Reconnaissons humblement notre « dépendance » au péché et invoquons le nom du Seigneur, le seul qui puisse nous en libérer. Généralement, cela ne se fera pas instantanément et demandera notre coopération active pendant des années jusqu’à ce que survienne l’heure du Seigneur, le moment choisi par Lui, où en un seul instant il réalisera en nous ce que des années d’efforts ne seront pas parvenues à accomplir, efforts qui ne sont pas inutiles pour autant car ils représentent la preuve de notre amour pour Lui, un amour persévérant.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

J’invoque chaque jour le nom du Seigneur, le priant de me rendre apte à accomplir sa volonté, conscient de ne pas pouvoir y arriver par mes propres forces. Je ne néglige pas pour autant de faire des efforts en ce sens comme gage de mon amour pour Lui.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article