Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Tu l’as révélé aux tout-petits

 

En ce temps-là, Jésus prit la parole et dit : « Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange : ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l’as révélé aux tout-petits. Oui, Père, tu l’as voulu ainsi dans ta bienveillance. Tout m’a été remis par mon Père ; personne ne connaît le Fils, sinon le Père, et personne ne connaît le Père, sinon le Fils, et celui à qui le Fils veut le révéler. » « Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos. Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos pour votre âme. Oui, mon joug est facile à porter, et mon fardeau, léger. »

 

Matthieu 11, 25-30

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 

Qu’est-ce que la toute petitesse ? C’est là le titre du chapitre premier du livre écrit par Marie de Fiesole sur ce sujet, La toute petitesse en Marie (Les groupes de vie mariale, Montréal, 1982, p.13). Voyons ce qu’elle en dit :

 

L’humilité n’est pas la petitesse. Une âme humble, merveilleusement humble, pourra n’être pas petite, tandis qu’une âme petite sera nécessairement humble.

 

La petitesse n’est pas une vertu distincte que l’on peut acquérir à force de volonté et d’énergie, à force de patience aussi. C’est plutôt un état, créé en nous par la grâce, perfectionné par le Saint-Esprit, et qui est un pur don de Dieu à l’âme qui le reçoit, un don de sa miséricorde. C’est un don caché et mystérieux, tout intérieur, tout divin, un don qui fait entrer les âmes dans le « mystère de Marie ». C’est, en effet, une participation réelle à ses grâces maternelles, à ses grâces d’Immaculée.

 

Car, seule, Marie a été petite, toute petite, la plus petite. Et cela, c’est le privilège de son Immaculée-Conception. C’est parce qu’elle a été toute petite qu’elle a plu au Très-Haut.

 

La toute-petite par excellence est Marie, mère de Jésus et notre mère, notre modèle en cette voie, celle à qui Dieu s’est révélé de manière unique, prenant chair en son sein. Si nous voulons connaître Dieu plus intimement, nous devons marcher dans les pas de Marie, recourir à son intercession pour qu’elle nous obtienne cette grâce insigne.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je demande dans la prière la grâce de la toute-petitesse, cette grâce qui transforme ceux qu’elle investit, les rendant aptes à ce que Dieu se révèle à eux, habite en eux, et qui, en raison de la pureté de leur cœur, sont totalement transparents de l’Amour que Dieu y déverse, Le laissant librement s’exprimer à travers eux pour le salut du plus grand nombre, devenant des agents de sa Miséricorde.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article