Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Soyez saints, car moi, le Seigneur votre Dieu, je suis saint

 

 

Soyez saints, car moi, le Seigneur votre Dieu, je suis saint

 

Le Seigneur parla à Moïse et dit : « Parle à toute l’assemblée des fils d’Israël. Tu leur diras : Soyez saints, car moi, le Seigneur votre Dieu, je suis saint. Vous ne volerez pas, vous ne mentirez pas, vous ne tromperez aucun de vos compatriotes. Vous ne ferez pas de faux serments par mon nom : tu profanerais le nom de ton Dieu. Je suis le Seigneur. Tu n’exploiteras pas ton prochain, tu ne le dépouilleras pas : tu ne retiendras pas jusqu’au matin la paye du salarié. Tu ne maudiras pas un sourd, tu ne mettras pas d’obstacle devant un aveugle : tu craindras ton Dieu. Je suis le Seigneur. Quand vous siégerez au tribunal, vous ne commettrez pas d’injustice ; tu n’avantageras pas le faible, tu ne favoriseras pas le puissant : tu jugeras ton compatriote avec justice. Tu ne répandras pas de calomnies contre quelqu’un de ton peuple, tu ne réclameras pas la mort de ton prochain. Je suis le Seigneur. Tu ne haïras pas ton frère dans ton cœur. Mais tu devras réprimander ton compatriote, et tu ne toléreras pas la faute qui est en lui. Tu ne te vengeras pas. Tu ne garderas pas de rancune contre les fils de ton peuple. Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Je suis le Seigneur. »  

 

Livre du Lévitique 19,1-2.11-18.

 

Soyez saints, car moi, le Seigneur votre Dieu, je suis saint. Jean, pour sa part, nous dit que Dieu est Amour (1 Jn 4, 8). La sainteté est donc un autre nom de l’Amour. Tout le reste du texte du Lévitique qui suit donne des exemples sur la manière d’aimer son prochain pour se terminer par : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Je suis le Seigneur. La sainteté n’est pas une option. La sainteté est la fin que doit poursuivre tout croyant : accueillir l’Amour, se laisser transformer par Lui et en Lui et Le communiquer à ceux qui croisent son chemin. Dans la mesure où le pèlerin terrestre développe sa capacité d’amour, de se laisser aimer par l’Amour et de rendre amour pour Amour, il peut espérer que la miséricorde divine complétera le travail de détachement de soi pour le bénéfice des autres amorcé en cette vie pour lui donner d’avoir part à la vie éternelle. La sainteté n’est pas réservée à une élite, aux membres du temple de la renommée des plus insignes serviteurs du Seigneur mais est accessible à tous et doit être recherchée par chacun pour le bien commun. Le Seigneur n’a-t-il pas dit à Abraham qu’il épargnerait une ville entière s’il ne s’y trouvait que dix justes ? (Gn 18, 16-33)

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je cherche à aimer davantage et mieux chaque jour qui passe, je cherche à devenir saint car le Seigneur mon Dieu est Saint. Je me laisse aimer et transformer en Lui et par Lui et je Lui rends de mon mieux l’amour dont Il m’aime par l’entremise de mes frères et sœurs dans le besoin à travers qui Il me quémande l’amour dont Il m’a préalablement gratifié.

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article