Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Il ne faut pas mettre sa fierté en tel ou tel homme

 

 

Il ne faut pas mettre sa fierté en tel ou tel homme

 

Que personne ne s’y trompe : si quelqu’un parmi vous pense être un sage à la manière d’ici-bas, qu’il devienne fou pour devenir sage. Car la sagesse de ce monde est folie devant Dieu. Il est écrit en effet : C’est lui qui prend les sages au piège de leur propre habileté. Il est écrit encore : Le Seigneur le sait : les raisonnements des sages n’ont aucune valeur ! Ainsi, il ne faut pas mettre sa fierté en tel ou tel homme. Car tout vous appartient, que ce soit Paul, Apollos, Pierre, le monde, la vie, la mort, le présent, l’avenir : tout est à vous, mais vous, vous êtes au Christ, et le Christ est à Dieu.

 

Première lettre de Paul Apôtre aux Corinthiens 3, 18-23

 

 

Ce qu’il y a d’admirable chez les saints ce n’est pas leurs vies, ce qu’ils ont fait, mais l’action de Dieu à travers eux, êtres de chair, recrutés plus souvent qu’autrement à travers ceux qui n’ont pas à s’enorgueillir de leurs origines, à preuve les disciples du Christ recrutés à travers du simple monde, plusieurs étant pêcheurs de profession et tous pécheurs, donc faillibles. Chercher à reproduire la vie des saints est inaccessible, folie, car cela revient à essayer de reproduire l’action de Dieu sans toutefois jouir des grâces dont ils avaient été comblés, les besoins changeant au fil des époques et des milieux de vie et le Seigneur, en bon Père, agissant par sa Providence et l’entremise de ceux qui se laissent mouvoir par elle pour venir au secours de temps et de lieux spécifiques. De fait, une vie sainte, conforme à la volonté divine, est beaucoup plus passive qu’active car il faut se laisser agir par Dieu comme l’argile dans la main du potier (Jr 18, 6) pour le bénéfice du plus grand nombre. Ce qui doit nous inspirer chez les saints c’est leur disponibilité pour accueillir l’amour de Dieu et la générosité avec laquelle ils ont répandu cet amour autour d’eux pour le salut de leurs contemporains.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

J’accueille l’amour de Dieu à travers l’oraison et les sacrements et je m’efforce de le répandre autour de moi par une vie conforme à la volonté divine telle qu’exprimée à travers les textes sacrés. Je combats la tentation de toutes mes forces ainsi que m’y incite l’épître aux Hébreux : « Vous n'avez pas encore résisté jusqu'au sang dans la lutte contre le péché » (He 12, 4) pour le bien du plus grand nombre car « il y a, dans toute tentation profonde, surmontée, un lien de réparation possible avec une difficulté particulière de notre monde » (Fernand Ouellette, Dans l’éclat du Royaume, p.49).

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article