Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Si votre justice ne surpasse pas celle des scribes et des pharisiens

                                                                                                            

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Je vous le dis : Si votre justice ne surpasse pas celle des scribes et des pharisiens, vous n’entrerez pas dans le royaume des Cieux. Vous avez appris qu’il a été dit aux anciens : ‘Tu ne commettras pas de meurtre’, et si quelqu'un commet un meurtre, il devra passer en jugement. Eh bien ! moi, je vous dis : Tout homme qui se met en colère contre son frère devra passer en jugement. Si quelqu’un insulte son frère, il devra passer devant le tribunal. Si quelqu’un le traite de fou, il sera passible de la géhenne de feu. Donc, lorsque tu vas présenter ton offrande à l’autel, si, là, tu te souviens que ton frère a quelque chose contre toi, laisse ton offrande, là, devant l’autel, va d’abord te réconcilier avec ton frère, et ensuite viens présenter ton offrande. Mets-toi vite d’accord avec ton adversaire pendant que tu es en chemin avec lui, pour éviter que ton adversaire ne te livre au juge, le juge au garde, et qu’on ne te jette en prison. Amen, je te le dis : tu n’en sortiras pas avant d’avoir payé jusqu’au dernier sou. »

 

Matthieu 5, 20-26

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 

Dans la bouche de Dieu, justice et amour sont synonymes. Quand Jésus dit : « Si votre justice… », cela signifie : « Si votre amour ne surpasse pas celui des scribes et des pharisiens, vous n’entrerez pas dans le royaume des Cieux. » La suite du texte confirme, par ailleurs, cette interprétation. Scribes et pharisiens cherchent à respecter scrupuleusement la lettre de la Loi mais l’Esprit d’amour qui devrait les animer leur fait défaut. L’amour exige d’en faire beaucoup plus que la Loi qui ne fait qu’énoncer les exigences minimales de l’amour. L’apôtre Paul, qui dans sa vie antérieure était un zélateur de la Loi sans être animé par l’Amour, en arrive aux mêmes conclusions que Jésus : « par la pratique de la loi personne ne sera justifié. » (Ga  2, 16).

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je me donne sans limites aux autres, je leur pardonne sans limites, car c’est ce que le Seigneur attend de nous, de moi, car Lui nous aime, m’aime, infiniment, nous pardonne, me pardonne, sans aucune restriction. Je dilate mon cœur par le don total de ma personne pour  accueillir l’Amour, imparfaitement en cette vie, en plénitude pour l’éternité alors qu’Il rendra semblable à Lui ceux qui se seront efforcés d’aimer comme Lui, sans mesure : « c'est la mesure dont vous vous servez qui servira aussi de mesure pour vous. » (Lc 6, 38)

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article