Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

La vie éternelle (5) - La vie terrestre, un combat à l'issue incertaine

La vie terrestre : un combat à l’issue incertaine

 

Si le constat qui scelle notre sort pour l’éternité ressemble une photo de notre  cœur à un moment très précis, celui de notre mort, cela signifie que rien n’est jamais joué, en bien comme en mal, tant que nous n’avons pas rendu notre dernier souffle, incitation à ceux qui sont engagés sur la bonne voie à ne pas ménager leurs efforts pour garder le cap, espérance pour ceux qui se sont égarés de réintégrer le chemin du salut, ne serait-ce qu’à la toute dernière minute !

 

L’apôtre Paul compare les croyants aux athlètes : « Ne savez-vous pas que, dans les courses du stade, tous courent, mais un seul obtient le prix? Courez donc de manière à le remporter. Tout athlète se prive de tout; mais eux, c'est pour obtenir une couronne périssable, nous une impérissable » (1 Co 9, 24-25). Nous pourrions même rajouter que les croyants sont des athlètes qui s’entraînent toute leur vie en vue d’une seule compétition, l’instant de leur mort, genre des olympiques auxquelles ils ne pourraient que participer une seule fois. Ils ne seront pas jugés sur le nombre d’heures d’entraînement qu’ils auront consacrées à leur sport, ni à la qualité des entraînements, ni sur le fait qu’ils puissent avoir été à un moment donné les meilleurs de leur discipline. Quand vient le moment de la compétition ultime, les athlètes ne sont jugés que sur la performance qui est effectivement livrée au moment décisif. Bien que ce soient les préparatifs qui aient rendu possible les résultats obtenus, la performance demeurera toujours la seule chose qui soit évaluée. La performance de l’athlète peut être handicapée par les blessures, de même le péché blesse le cœur du croyant en réduisant sa capacité d’aimer.

 

À la différence des athlètes qui pourront difficilement réaliser une performance adéquate le moment venu s’ils ne se sont pas entraînés adéquatement, une personne peut, par une seule parole, un seul geste, ouvrir son cœur à la miséricorde et se rendre apte à paraître devant Dieu, même au tout dernier moment, l’exemple le plus pertinent étant celui du larron crucifié aux côtés de Jésus qui s’est fait promettre par ce dernier « En vérité, je te le dis, aujourd'hui tu seras avec moi dans le Paradis » (Lc 23, 42) pour s’être prononcé pour Jésus, s’être reconnu pécheur, et avoir imploré sa miséricorde : « "Tu n'as même pas crainte de Dieu, alors que tu subis la même peine! Pour nous, c'est justice, nous payons nos actes; mais lui n'a rien fait de mal." Et il lui dit: "En vérité, je te le dis, aujourd'hui tu seras avec moi dans le Paradis." » (Lc 23, 39-41). Parmi ceux qui peuvent être sauvés in extremis on retrouve les personnes qui perdent la vie en tentant de sauver celle des autres, un pompier, par exemple qui trouverait la mort alors qu’il cherche à sauver une personne prisonnière d’un feu. S’il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis (Jn 15, 13) on peut imaginer la grandeur de cœur de celui qui la sacrifie pour des inconnus…

 

Inversement, quelqu’un peut se perdre jusqu’à son tout dernier moment, le combat durant jusque là. Personnellement, j’aime bien cette petite histoire qu’on raconte au sujet d’un Père du désert qui était mourant et qui illustre bien que le combat spirituel dure jusqu’à la fin : Le démon se présente à lui et lui déclare piteusement : « tu m’as vaincu » et le Père de répondre : « pas encore » mettant en fuite l’esprit malin qui tentait de le faire tomber dans le piège de l’orgueil… La nécessité pour les croyants de veiller, de demeurer vigilants, de garder leurs cœurs ouverts est signalée par Jésus à de nombreuses reprises dont ce passage de l’évangéliste Luc : « Que vos reins soient ceints et vos lampes allumées. Soyez semblables, vous, à des gens qui attendent leur maître à son retour de noces, pour lui ouvrir dès qu'il viendra et frappera. Heureux ces serviteurs que le maître en arrivant trouvera en train de veiller! En vérité, je vous le dis, il se ceindra, les fera mettre à table et, passant de l'un à l'autre, il les servira. Qu'il vienne à la deuxième ou à la troisième veille, s'il trouve les choses ainsi, heureux seront-ils! Comprenez bien ceci: si le maître de maison avait su à quelle heure le voleur devait venir, il n'aurait pas laissé percer le mur de sa maison. Vous aussi, tenez-vous prêts, car c'est à l'heure que vous ne pensez pas que le Fils de l'homme va venir » (Lc 12, 35-40).

 

La certitude qu’il ne faut rien prendre pour acquis dans la vie spirituelle, que notre sort pour l’éternité ne se fixe qu’au moment de notre mort, nul ne l’exprime plus clairement qu’Ézéchiel qui rapporte les paroles qui lui ont été adressées par le Seigneur :

 

Parole du Seigneur. Si le méchant se détourne de tous les péchés qu'il a commis, s'il observe tous mes commandements, s'il pratique le droit et la justice, il ne mourra pas, il vivra. On ne se souviendra pas des péchés qu'il a commis, il vivra à cause de la justice qu'il a pratiquée. Est-ce donc la mort du méchant que je désire, déclare le Seigneur, n'est-ce pas plutôt qu'il se détourne de sa conduite et qu'il vive ? Mais, si le juste se détourne de sa justice et fait le mal en imitant toutes les abominations des méchants, est-ce qu'il vivra ? On ne se souviendra plus de toute la justice qu'il avait pratiquée : à cause de son infidélité et de son péché, il mourra ! Et pourtant vous dites : 'La conduite du Seigneur est étrange. ' Écoutez donc, fils d'Israël : est-ce ma conduite qui est étrange ? N'est-ce pas plutôt la vôtre ? Si le juste se détourne de sa justice, se pervertit, et meurt dans cet état, c'est à cause de sa perversité qu'il mourra. Mais si le méchant se détourne de sa méchanceté pour pratiquer le droit et la justice, il sauvera sa vie. Parce qu'il a ouvert les yeux, parce qu'il s'est détourné de ses fautes, il ne mourra pas, il vivra. (Éz 18, 21-28)

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article