Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Esclaves soit du péché soit de l’obéissance à Dieu

                                                                                                  

Esclaves soit du péché soit de l’obéissance à Dieu

 

Il ne faut donc pas que le péché règne dans votre corps mortel et vous fasse obéir à ses désirs. Ne présentez pas au péché les membres de votre corps comme des armes au service de l’injustice ; au contraire, présentez-vous à Dieu comme des vivants revenus d’entre les morts, présentez à Dieu vos membres comme des armes au service de la justice. Car le péché n’aura plus de pouvoir sur vous : en effet, vous n’êtes plus sujets de la Loi, vous êtes sujets de la grâce de Dieu. Alors ? Puisque nous ne sommes pas soumis à la Loi mais à la grâce, allons-nous commettre le péché ? Pas du tout. Ne le savez-vous pas ? Celui à qui vous vous présentez comme esclaves pour lui obéir, c’est de celui-là, à qui vous obéissez, que vous êtes esclaves : soit du péché, qui mène à la mort, soit de l’obéissance à Dieu, qui mène à la justice. Mais rendons grâce à Dieu : vous qui étiez esclaves du péché, vous avez maintenant obéi de tout votre cœur au modèle présenté par l’enseignement qui vous a été transmis. Libérés du péché, vous êtes devenus esclaves de la justice.

 

J’emploie un langage humain, adapté à votre faiblesse. Vous aviez mis les membres de votre corps au service de l’impureté et du désordre, ce qui mène au désordre ; de la même manière, mettez-les à présent au service de la justice, ce qui mène à la sainteté. Quand vous étiez esclaves du péché, vous étiez libres par rapport aux exigences de la justice. Qu’avez-vous récolté alors, à commettre des actes dont vous avez honte maintenant ? En effet, ces actes-là aboutissent à la mort. Mais maintenant que vous avez été libérés du péché et que vous êtes devenus les esclaves de Dieu, vous récoltez ce qui mène à la sainteté, et cela aboutit à la vie éternelle. Car le salaire du péché, c’est la mort ; mais le don gratuit de Dieu, c’est la vie éternelle dans le Christ Jésus notre Seigneur.

 

Lettre de Paul aux Romains 6, 12-23

 

 

Qu’est-ce que le péché ? Le péché est le non-amour. Ce non-amour, s’il est évident dans les règles du Décalogue (Tu ne tueras pas, tu ne voleras pas…), prend des formes beaucoup plus subtiles lorsqu’il pervertit l’amour véritable qui est don de soi pour nous inciter prioriser la satisfaction de nos désirs, l’amour de soi (au détriment de celui de Dieu et des autres).

 

Qu’est-ce que l’obéissance à Dieu ? « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta force, et de toute ta pensée et ton prochain comme toi-même » (Lc 10, 27). La sainteté est la perfection dans l’amour, aimer comme Dieu aime, gratuitement, sans limite et sans acception de personne. La sainteté aboutit à la vie éternelle. Qui accueille l’amour de Dieu pour le redistribuer intégralement devient apte à se tenir en présence de l’Amour, alors qu’une telle présence se révèle source de tourments pour celui qui s’y est refusé.

 

Entre péché et obéissance à Dieu, il y a un choix fondamental à faire auquel nous ne pouvons nous soustraire : Ne le savez-vous pas ? Celui à qui vous vous présentez comme esclaves pour lui obéir, c’est de celui-là, à qui vous obéissez, que vous êtes esclaves soit du péché soit de l’obéissance à Dieu. Amour et non-amour ne peuvent cohabiter dans un même cœur.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je vise la sainteté, la perfection de l’amour, le don total et gratuit de moi-même aux autres et à Dieu. Je combats l’esprit mondain qui m’incite à prioriser la satisfaction de mes désirs et passions au détriment du don désintéressé de moi-même qui est l’amour véritable 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article