Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Pas à la manière du monde

 

 

Pas à la manière du monde

 

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix ; ce n’est pas à la manière du monde que je vous la donne. Que votre cœur ne soit pas bouleversé ni effrayé. Vous avez entendu ce que je vous ai dit : Je m’en vais, et je reviens vers vous. Si vous m’aimiez, vous seriez dans la joie puisque je pars vers le Père, car le Père est plus grand que moi. Je vous ai dit ces choses maintenant, avant qu’elles n’arrivent ; ainsi, lorsqu’elles arriveront, vous croirez. Désormais, je ne parlerai plus beaucoup avec vous, car il vient, le prince du monde. Certes, sur moi il n’a aucune prise, mais il faut que le monde sache que j’aime le Père, et que je fais comme le Père me l’a commandé. »

 

Jean 14, 27-31

 

 

Il y a opposition entre le monde, le prince du monde, et Dieu. Dieu est Amour (1 Jn 4, 8) et les humbles ont sa préférence. Le monde encourage la satisfaction des désirs individuels et propose les forts, ceux qui dominent, comme modèles. Dieu veut notre bonheur à long terme, notre salut pour l’éternité, alors que le monde propose d’assouvir nos passions dans l’immédiat sans égard aux conséquences potentielles à plus long terme. Dieu EST, le monde et ses apparences passe…

 

Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix ; ce n’est pas à la manière du monde que je vous la donne. Quand Dieu donne sa paix, c’est une paix intérieure qu’Il donne : Que votre cœur ne soit pas bouleversé ni effrayé. Rien ne peut troubler la paix du croyant car elle ne repose pas sur la possession ou la jouissance temporaire d’un moment mais sur la certitude d’avoir un Père qui l’aime et veille sur lui, amour manifesté par la vie de Jésus et scellé, pour ainsi dire, par sa mort sur la croix par amour pour lui : « Oui, j'en ai l'assurance… rien ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu manifesté en Jésus Christ, notre Seigneur » (Rm 8, 38-39).

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je prends conscience des choix que je dois constamment faire entre, d’une part, le monde et ses attraits, et, d’autre part, Dieu et sa volonté d’amour. Je m’efforce d’élargir ma vision au-delà des avantages personnels et immédiats pour rechercher le bien du plus grand nombre à long terme, voire dans l’éternité. Je recherche la paix de Dieu, apaisement des passions, afin que, comme pour Jésus, le prince du monde sur moi n’ait aucune prise. Je ne me préoccupe que d’aimer le Père et de faire comme Le Père nous l’a commandé, à savoir d’aimer sans mesure.

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article