Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Étroite la porte, resserré le chemin qui conduit à la vie

 

 

Étroite la porte, resserré le chemin qui conduit à la vie

 

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Ne donnez pas aux chiens ce qui est sacré ; ne jetez pas vos perles aux pourceaux, de peur qu’ils ne les piétinent, puis se retournent pour vous déchirer. Tout ce que vous voudriez que les autres fassent pour vous, faites-le pour eux, vous aussi : voilà ce que disent la Loi et les Prophètes. Entrez par la porte étroite. Elle est grande, la porte, il est large, le chemin qui conduit à la perdition ; et ils sont nombreux, ceux qui s’y engagent. Mais elle est étroite, la porte, il est resserré, le chemin qui conduit à la vie ; et ils sont peu nombreux, ceux qui le trouvent. »


Matthieu 7,6.12-14

 

 

Cette porte, ce chemin, c’est d’abord le Christ, « le Chemin, la Vérité et la Vie » (Jn 14, 6), chemin par l’exemple de sa vie, Lui qui n’a été qu’Amour, un amour si grand qu’Il a été jusqu’à donner sa vie pour ses amis (Jn 15, 13), chemin, également et surtout, parce que sa mort sur la croix a ouvert les écluses de la Miséricorde divine pour le pardon et le rachat de nos péchés, nos manquements à l’amour, pardon sans lequel nous ne pourrions espérer nous tenir en présence de l’Amour.

 

Tout ce que vous voudriez que les autres fassent pour vous, faites-le pour eux, vous aussi : voilà ce que disent la Loi et les Prophètes. Vivre pour les autres, c’est cela l’amour. Et non seulement leur faire ce que nous souhaiterions pour nous-mêmes mais faire ce qu’eux attendent de nous, faire preuve de délicatesse à leur égard à l’instar de Jésus qui demande à l’aveugle de Jéricho : « Que veux-tu que je fasse pour toi ? » (Lc 18, 41). Il sait mais prends tout de même la peine de demander avant d’agir.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je m’engage dans le chemin resserré du renoncement à soi-même par amour des autres qui mène au salut en m’efforçant de marcher dans les pas de Jésus. « Qui veut en effet sauver sa vie la perdra, mais qui perdra sa vie à cause de moi la trouvera. » (Mt 16, 25). Je communie au corps et au sang du Christ pour y puiser les grâces qui me soutiendront dans ma démarche. Si je viens `buter, je trouve dans le sacrement de Réconciliation le remède pour restaurer ma capacité à aimer blessée par le péché.

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article