Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Cet homme mérite la mort, car il a prophétisé contre cette ville

 

 

Cet homme mérite la mort, car il a prophétisé contre cette ville

 

En ces jours-là, les prêtres et les prophètes dirent aux princes et à tout le peuple : « Cet homme mérite la mort, car il a prophétisé contre cette ville ; vous l’avez entendu de vos oreilles. » À son tour Jérémie s’adressa à tous les princes et à tout le peuple : « C’est le Seigneur qui m’a envoyé prophétiser contre cette Maison et contre cette ville, et dire toutes les paroles que vous avez entendues. Et maintenant, rendez meilleurs vos chemins et vos actes, écoutez la voix du Seigneur votre Dieu ; alors il renoncera au malheur qu’il a proféré contre vous. Quant à moi, me voici entre vos mains, faites de moi ce qui vous semblera bon et juste. Mais sachez-le bien : si vous me faites mourir, vous allez vous charger d’un sang innocent, vous-mêmes et cette ville et tous ses habitants. Car c’est vraiment le Seigneur qui m’a envoyé vers vous proclamer toutes ces paroles pour que vous les entendiez. » Alors les princes et tout le peuple dirent aux prêtres et aux prophètes : « Cet homme ne mérite pas la mort, car c’est au nom du Seigneur notre Dieu qu’il nous a parlé. » Comme la protection d’Ahiqam, fils de Shafane, était acquise à Jérémie, il échappa aux mains de ceux qui voulaient le faire mourir.

           
Jérémie 26, 11-16.24

 

 

Ce n’est pas d’hier que des gens qui se disent religieux, ici des prêtres et des prophètes, tuent ou encouragent à tuer, prétendument au nom du Dieu qu’ils entendent servir, ce qui est un contresens manifeste, ce Dieu étant Amour. Pire encore, ils s’en prennent ici à un authentique serviteur du Seigneur qui l’a envoyé prophétiser contre cette Maison et contre cette ville, et dire toutes les paroles entendues.

 

« À ceci tous vous reconnaîtront pour mes disciples: à l'amour que vous aurez les uns pour les autres » (Jn 13, 35). Tout est dit. Il n’y a pas à rajouter sinon que l’amour n’est pas sans exigences, ce que rappellent les envoyés de Dieu, non pour condamner leurs contemporains, mais pour qu’ils parviennent au salut en amendant leur conduite et en la rendant conforme à la volonté d’amour du Père : rendez meilleurs vos chemins et vos actes, écoutez la voix du Seigneur votre Dieu ; alors il renoncera au malheur qu’il a proféré contre vous.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je fais de l’amour mon principal critère de discernement de ce qui vient de Dieu ou non. Je n’entre pas dans le jeu de ceux qui répandent l’ivraie de la haine dans les cœurs sous les apparences de serviteurs du Seigneur : « Méfiez-vous des faux prophètes, qui viennent à vous déguisés en brebis, mais au-dedans sont des loups rapaces » (Mt 7, 15). 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article