Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Voici mon serviteur que j'ai choisi

 

 

Voici mon serviteur que j’ai choisi

 

En ce temps-là, une fois sortis de la synagogue, les pharisiens se réunirent en conseil contre Jésus pour voir comment le faire périr. Jésus, l’ayant appris, se retira de là ; beaucoup de gens le suivirent, et il les guérit tous. Mais il leur défendit vivement de parler de lui. Ainsi devait s’accomplir la parole prononcée par le prophète Isaïe : “Voici mon serviteur que j’ai choisi, mon bien-aimé en qui je trouve mon bonheur. Je ferai reposer sur lui mon Esprit, aux nations il fera connaître le jugement. Il ne cherchera pas querelle, il ne criera pas, on n’entendra pas sa voix sur les places publiques. Il n’écrasera pas le roseau froissé, il n’éteindra pas la mèche qui faiblit, jusqu’à ce qu’il ait fait triompher le jugement. Les nations mettront en son nom leur espérance.”

                                                      
Matthieu 12, 14-21

 

 

Ce serviteur du Père c’est en tout premier lieu le Fils, le Christ, notre modèle à nous qui sommes enfants non par nature mais par adoption. Que fait Jésus ? Il ne fait rien pour braquer les projecteurs sur lui : il leur défendit vivement de parler de lui. Il est transparent du Père et de son amour pour nous. L’amour respectant la liberté des êtres aimés, il ne fait rien pour s’imposer : Il ne cherchera pas querelle, il ne criera pas, on n’entendra pas sa voix sur les places publiques. L’amour est patience, il est pardon : Il n’écrasera pas le roseau froissé, il n’éteindra pas la mèche qui faiblit, jusqu’à ce qu’il ait fait triompher le jugement. Ce jugement n’est pas  sentence extérieure mais constat de la mesure dans laquelle nous avons répondu à la mission de notre vocation à l’amour : « alors nous connaîtrons comme nous sommes connus » (1 Co 13, 12), c’est-à-dire aimés.

 

Nous ne devons pas céder à la soif de vengeance et à la haine suite à la multiplication des attentats lâches qui s’attaquent à d’innocentes victimes, mais reconnaître là l’œuvre d’ennemis d’un Dieu qui est Amour en dépit de ce que leurs auteurs prétendent Le servir. Non seulement est-ce un mensonge car ils répandent la haine plutôt que l’amour attendu d’eux, mais encore cherchent-ils à imposer leur vision des choses par la force alors qu’il n’y a pas d’amour possible sans liberté. Les nations mettront en son nom leur espérance. Viens Seigneur Jésus nous délivrer de la spirale du mal dans laquelle nous semblons engagés : avec l’apôtre Paul nous nous adressons à toi avec confiance que « là où le péché s'est multiplié, la grâce a surabondé » (Rm 5, 20).

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

À la suite de Jésus, je m’efforce d’être transparent du Père céleste et de son amour pour nous. Je ne recherche pas la visibilité ni à imposer mon point de vue aux autres. Je respecte la liberté des autres comme le Père respecte la mienne, à savoir infiniment. 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article