Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Le Fils de l’homme, quand il viendra, trouvera-t-il la foi ?

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples une parabole sur la nécessité pour eux de toujours prier sans se décourager : « Il y avait dans une ville un juge qui ne craignait pas Dieu et ne respectait pas les hommes. Dans cette même ville, il y avait une veuve qui venait lui demander : “Rends-moi justice contre mon adversaire.” Longtemps il refusa ; puis il se dit : “Même si je ne crains pas Dieu et ne respecte personne, comme cette veuve commence à m’ennuyer, je vais lui rendre justice pour qu’elle ne vienne plus sans cesse m’assommer.” » Le Seigneur ajouta : « Écoutez bien ce que dit ce juge dépourvu de justice ! Et Dieu ne ferait pas justice à ses élus, qui crient vers lui jour et nuit ? Les fait-il attendre ? Je vous le déclare : bien vite, il leur fera justice. Cependant, le Fils de l’homme, quand il viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ? »

Luc 18, 1-8

 

Jésus nous dit que Dieu bien vite fera justice à ses élus qui crient vers lui jour et nuit, ceux qui par leurs prières incessantes se posent en intercesseurs auprès de Lui en faveur du monde terrestre. Il ajoute toutefois bien mystérieusement un bémol à cette promesse : Cependant, le Fils de l’homme, quand il viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ? Qu’est-ce à dire ? Nous pouvons anticiper que le retour du Christ sur terre sera précédé d’une période où la masse des croyants se réduira à un nombre restreint comme autrefois dans l’histoire d’Israël lorsque Dieu a livré son peuple à Lui-même en raison de son iniquité. À ce moment, Jésus laisse sous-entendre que les prières pourraient sembler sans réponse. Il se situe alors en continuité avec la révélation faite à Isaïe : « Non, la main de Yahvé n’est pas trop courte pour vous sauver, ni son oreille trop dure pour entendre. Mais ce sont vos fautes qui ont creusé un abîme entre vous et votre Dieu. Vos péchés ont fait qu’il vous cache sa face et refuse de vous entendre » (Is 59, 2).

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Si je souhaite voir mes prières être exaucées, je dois, par ailleurs, m’efforcer de vivre une vie conforme à la volonté d’Amour du Père céleste et, si ma prière concerne la collectivité, inviter celle-ci à s’écarter de toute conduite mauvaise à la suite de Zacharie : « Ainsi parle le Seigneur de l’univers : revenez à moi, oracle du Seigneur de l’univers et je reviendrai à vous, dit le Seigneur de l’univers… revenez donc de vos mauvais chemins, de vos actions mauvaises… » (Za 1, 3-4). Aussi pénible que puisse me paraître la situation présente, je ne désespère jamais, le Christ, qui a remporté définitivement la victoire sur le mal par son sacrifice sur la croix, finira toujours par triompher. Il nous a même laissé la promesse d’un éventuel retour lorsque tout semblera aller au plus mal, conséquence d’une foi qui aura grandement diminué, comme jadis dans l’histoire du peuple élu.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article