Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Ils regagnèrent leur pays par un autre chemin

Jésus était né à Bethléem en Judée, au temps du roi Hérode le Grand. Or, voici que des mages venus d’Orient arrivèrent à Jérusalem et demandèrent : « Où est le roi des Juifs qui vient de naître ? Nous avons vu son étoile à l’orient et nous sommes venus nous prosterner devant lui. » En apprenant cela, le roi Hérode fut bouleversé, et tout Jérusalem avec lui. Il réunit tous les grands prêtres et les scribes du peuple, pour leur demander où devait naître le Christ. Ils lui répondirent : « À Bethléem en Judée, car voici ce qui est écrit par le prophète : ‘Et toi, Bethléem, terre de Juda, tu n’es certes pas le dernier parmi les chefs-lieux de Juda, car de toi sortira un chef, qui sera le berger de mon peuple Israël.’ » Alors Hérode convoqua les mages en secret pour leur faire préciser à quelle date l’étoile était apparue ; puis il les envoya à Bethléem, en leur disant : « Allez vous renseigner avec précision sur l’enfant. Et quand vous l’aurez trouvé, venez me l’annoncer pour que j’aille, moi aussi, me prosterner devant lui. » Après avoir entendu le roi, ils partirent. Et voici que l’étoile qu’ils avaient vue à l’orient les précédait, jusqu’à ce qu’elle vienne s’arrêter au-dessus de l’endroit où se trouvait l’enfant. Quand ils virent l’étoile, ils se réjouirent d’une très grande joie. Ils entrèrent dans la maison, ils virent l’enfant avec Marie sa mère ; et, tombant à ses pieds, ils se prosternèrent devant lui. Ils ouvrirent leurs coffrets, et lui offrirent leurs présents : de l’or, de l’encens et de la myrrhe. Mais, avertis en songe de ne pas retourner chez Hérode, ils regagnèrent leur pays par un autre chemin.

Matthieu 2, 1-12

 

Au-delà  du simple fait anecdotique de ne pas retourner chez Hérode afin de ne pas révéler l’identité de l’enfant et ainsi mettre son existence en péril (ce qui s’est par ailleurs révélé inutile car Hérode a par la suite fait massacrer tous les jeunes enfants du secteur), cet événement a une forte teneur symbolique : la rencontre du Seigneur transforme et nous ne pouvons continuer notre existence comme si de rien n’était, reprendre les mêmes chemins, refaire les mêmes erreurs qu’auparavant. Il y a un avant et un après rencontre de la grâce dans nos vies. L’autre bonne nouvelle de ce récit est que Dieu se révèle à ceux qui le cherchent sans égard à leurs origines. Il suffit de le chercher d’un cœur sincère, attentif aux signes qu’Il donne de sa présence, d’une ouverture à la Transcendance qui se manifeste d’une manière inattendue, ici sous les traits d’un bébé vivant dans un grand dénuement, ce qui rend l’acte de foi des mages d’autant plus méritoire.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je cherche Dieu, celui qui EST, à travers ceux qui ne sont pas, les laissés pour compte, car ce qui dans le monde est sans naissance et ce que l'on méprise, voilà ce que Dieu a choisi; ce qui n'est pas, pour réduire à rien ce qui est (1 Co 1, 28). J’ai compassion pour les méprisés car ce sont là les émissaires que Dieu m’envoie pour me quémander mon amour.

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article