Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Un ami fidèle

La parole agréable attire de nombreux amis, le langage aimable attire de nombreuses gentillesses. De bonnes relations, tu peux en avoir avec beaucoup de monde ; mais des conseillers ? n’en choisis qu’un seul entre mille ! Si tu veux acquérir un ami, acquiers-le en le mettant à l’épreuve ; n’aie pas trop vite confiance en lui. Il y a celui qui est ton ami quand cela lui convient, mais qui ne reste pas avec toi au jour de ta détresse. Il y a celui qui d’ami se transforme en ennemi, et qui va divulguer, pour ta confusion, ce qui l’oppose à toi. Il y a celui qui est ton ami pour partager tes repas, mais qui ne reste pas avec toi au jour de ta détresse. Quand tout va bien pour toi, il est comme un autre toi-même et commande avec assurance à tes domestiques ; mais si tu deviens pauvre, il est contre toi, et il se cache pour t’éviter. Tes ennemis, tiens-les à distance ; avec tes amis, sois sur tes gardes. Un ami fidèle, c’est un refuge assuré, celui qui le trouve a trouvé un trésor. Un ami fidèle n’a pas de prix, sa valeur est inestimable. Un ami fidèle est un élixir de vie que découvriront ceux qui craignent le Seigneur. Celui qui craint le Seigneur choisit bien ses amis, car son compagnon lui ressemblera.

Livre de l'Ecclésiastique 6, 5-17

 

Seigneur, ma force et ma forteresse, mon refuge au jour de détresse | (Ps 16, 19). Prenons Jésus pour ami, nous avons la certitude qu’Il ne nous fera pas faux bond au jour de la détresse. Cela ne signifie pas pour autant que le Seigneur n’éprouvera pas notre amitié en demeurant silencieux pour des périodes plus ou moins prolongées pour valider que nous adhérons à Lui par pur amour et non par intérêt personnel. Cependant, nous avons l’assurance qu’au jour de l’épreuve, il se tient à nos côtés et souffre avec nous et en nous: « chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait » (Mt 25, 40) ou encore « Je suis Jésus que tu persécutes » (Ac 9, 5). Souffrir avec, telle est la compassion véritable, celle de l’amour indéfectible.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je prends Jésus pour ami et je Lui demeure fidèle aux jours de l’épreuve ayant la certitude que Lui ne m’abandonne jamais même s’il peut se faire silencieux à l’occasion.

                                                             

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article