Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Malheureuse es-tu, Corazine ! Malheureuse es-tu, Bethsaïde !

 

En ce temps-là, Jésus disait : « Malheureuse es-tu, Corazine ! Malheureuse es-tu, Bethsaïde ! Car, si les miracles qui ont eu lieu chez vous avaient eu lieu à Tyr et à Sidon, il y a longtemps que leurs habitants auraient fait pénitence, avec le sac et la cendre. D’ailleurs, Tyr et Sidon seront mieux traitées que vous lors du Jugement. Et toi, Capharnaüm, seras-tu élevée jusqu’au ciel ? Non ! Jusqu’au séjour des morts tu descendras ! Celui qui vous écoute m’écoute ; celui qui vous rejette me rejette ; et celui qui me rejette rejette celui qui m’a envoyé. »

 

Luc 10, 13-16

 

 

Voilà qui devrait faire réfléchir ceux qui sont en quête de signes pour mettre leur foi en Dieu ! Les signes, s’ils viennent à se manifester sans pour autant susciter la foi de ceux qui en sont témoins ou bénéficiaires, accroissent la responsabilité de ces derniers. Les signes n’étant pas la claire vision, laissant place à la liberté de ceux à qui ils sont destinés de croire ou non en Celui de qui ils tirent leur origine, il n’y a aucune garantie qu’ils produisent la réponse escomptée d’amour et de foi chez ceux qui les voient. D’ailleurs, la foi est généralement la condition préalable pour que se produisent les signes et, ces derniers, s’ils s’avèrent impuissants à susciter la foi de ceux qui se refusent à croire, viennent accroître la foi de ceux qui croient déjà, accomplissant la parole de Jésus : « celui qui a recevra encore, et il sera dans l'abondance. Mais celui qui n'a rien se fera enlever même ce qu'il a » (Mt 25, 29). Sommes-nous toujours tentés de réclamer des signes pour adhérer à l’Amour, méditons ces autres paroles de Jésus : « Génération mauvaise et adultère! elle réclame un signe, et de signe, il ne lui sera donné que le signe de Jonas » (Mt 16, 4). Si l’amour infini du Père céleste manifesté par le don de la vie de son Fils sur la croix pour le rachat de nos fautes et sa résurrection subséquente n’arrive pas à nous donner foi en l’Amour, un amour plus fort que la mort, qu’est-ce qui le pourra?

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je me garde de demander des signes pour justifier mon adhésion à Jésus et à son Père céleste. J’accueille toutefois avec joie ceux qu’Ils voudront bien me donner dans leur générosité, sans que je ne les aie sollicités, afin de faire croître en moi amour et foi et je les prie de m’inspirer la réponse appropriée d’un plus grand amour de Dieu et du prochain qu’Ils attendent de moi.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article