Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Nous serons semblables à Dieu car nous le verrons tel qu’il est.

Bien-aimés, voyez quel grand amour nous a donné le Père pour que nous soyons appelés enfants de Dieu – et nous le sommes. Voici pourquoi le monde ne nous connaît pas : c’est qu’il n’a pas connu Dieu. Bien-aimés, dès maintenant, nous sommes enfants de Dieu, mais ce que nous serons n’a pas encore été manifesté. Nous le savons : quand cela sera manifesté, nous lui serons semblables car nous le verrons tel qu’il est. Et quiconque met en lui une telle espérance se rend pur comme lui-même est pur.

Première lettre de Jean 3, 1-3

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

Voyez quel grand amour nous a donné le Père pour que nous soyons appelés enfants de Dieu – et nous le sommes. Nous sommes enfants de Dieu. Ce n’est pas rien ! Nous le sommes parce qu’Il nous a créés à sa ressemblance, avec la capacité d’aimer, dans la diversité des personnes, mais dans l’unité de la famille, église domestique et celle élargie des enfants de Dieu : « Dieu créa l'homme à son image, à l'image de Dieu il le créa, homme et femme il les créa. » (Gn 1, 27). Dieu ne s’est toutefois pas arrêté là. Devant l’incapacité de la chair à produire l’amour qu’Il attendait d’elle, Il a envoyé le Verbe, deuxième personne de la Trinité, revêtir la chair pour rendre cette dernière apte à accueillir son Esprit et donner à ceux qui accueilleront ce dernier et se soumettrons à sa conduite, de Le laisser aimer en eux et à travers eux de l’amour même de Dieu. Quant à se tenir en présence de Dieu, il nous faut Lui être semblables, « Soyez saints, car moi, le Seigneur votre Dieu, je suis saint. » (Lv 19, 2), c’est-à-dire parfaitement transparents de son Amour, faute de quoi le feu dévorant de cet Amour plutôt que d’être réconfortant se révélera un supplice à la manière d’une brûlure. Cette totale transparence, nous ne pouvons l’atteindre par nos propres efforts. Aussi, Dieu devra-t-il parfaire l’œuvre débutée ici-bas par notre coopération à son Esprit, Il le fera en vertu des mérites acquis par le Christ dans sa Passion et sa mort sur la croix : « Ceux-là viennent de la grande épreuve ; ils ont lavé leurs robes, ils les ont blanchies par le sang de l’Agneau. » (Ap 7, 14)

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

Je cherche à devenir semblable à Dieu, à devenir saint, à aimer comme Lui aime. Cela se révélant au-dessus de mes forces, je laisse Dieu aimer en moi et à travers moi, je m’offre à Lui comme l’outil dans les mains de l’artisan pour qu’Il puisse accomplir l’œuvre d’Amour qu’Il souhaite réaliser. J’accueille également son salut comme un héritage, un don gratuit et immérité, un héritage pour lequel nous a qualifiés le Christ par le prix de son sang.

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article