Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Il fut saisi de compassion envers eux

En ce temps-là, les Apôtres se réunirent auprès de Jésus, et lui annoncèrent tout ce qu’ils avaient fait et enseigné. Il leur dit : « Venez à l’écart dans un endroit désert, et reposez-vous un peu. » De fait, ceux qui arrivaient et ceux qui partaient étaient nombreux, et l’on n’avait même pas le temps de manger. Alors, ils partirent en barque pour un endroit désert, à l’écart. Les gens les virent s’éloigner, et beaucoup comprirent leur intention. Alors, à pied, de toutes les villes, ils coururent là-bas et arrivèrent avant eux. En débarquant, Jésus vit une grande foule. Il fut saisi de compassion envers eux, parce qu’ils étaient comme des brebis sans berger. Alors, il se mit à les enseigner longuement.

Marc 6, 30-34

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

Jésus, Verbe fait chair, est bien l’incarnation du Dieu qui s’est présenté à Moïse comme : « Yahvé, Yahvé, Dieu de tendresse et de pitié, lent à la colère, riche en grâce et en fidélité » (Ex 34, 6). Dieu est Amour, or l’amour est prévenance, il pressent les besoins et les désirs des autres avant qu’ils ne s’expriment et les comble.

Jésus est sensible à la fatigue de ses disciples : « Venez à l’écart dans un endroit désert, et reposez-vous un peu. » Ceux qui sont victimes de surmenage dans le service du Seigneur auraient avantage à se questionner sur la mesure dans laquelle l’excès d’activité leur vient d’inclinaisons personnelles plutôt que d’inspiration divine, sur la mesure dans laquelle ils comptent plus sur leur activité personnelle que sur la grâce divine pour que se réalise la volonté du Père céleste. Cette réflexion est particulièrement d’à-propos en cette période de vacances.

Il fut saisi de compassion envers eux, parce qu’ils étaient comme des brebis sans berger. Alors, il se mit à les enseigner longuement. Le chrétien, comme son maître le Christ, a comme mission de faire connaître la Vérité à un monde qui est en manque de vérité et qui se cherche. Plus qu’un devoir, cela se veut un geste d’amour et de compassion Rendre témoignage à la Vérité en paroles et en actes se situe au cœur de la vie chrétienne : « Et l'on n'allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau, mais bien sur le lampadaire, où elle brille pour tous ceux qui sont dans la maison. Ainsi votre lumière doit-elle briller devant les hommes afin qu'ils voient vos bonnes œuvres et glorifient votre Père qui est dans les cieux. » (Mt 5, 15-16)

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle ? (Lc 10, 25)

Je rends témoignage à la Vérité en laissant mon Père céleste exprimer son amour en moi et à travers moi. Pour que s’accomplisse sa Volonté, je ne compte pas sur mes efforts, aussi nécessaires puissent-ils être, mais sur sa grâce qui seule peut leur faire porter le fruit espéré.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article