Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Fruits

 

 

Fruits

 

Méfiez-vous des faux prophètes qui viennent à vous déguisés en brebis, mais au-dedans ce sont des loups voraces. C'est à leurs fruits que vous les reconnaîtrez. On ne cueille pas du raisin sur des épines, ni des figues sur des chardons. C'est ainsi que tout arbre bon donne de beaux fruits, et que l'arbre mauvais donne des fruits détestables. Un arbre bon ne peut pas porter des fruits détestables, ni un arbre mauvais porter de beaux fruits. Tout arbre qui ne donne pas de beaux fruits est coupé et jeté au feu. C'est donc à leurs fruits que vous les reconnaîtrez.

 

Matthieu 7, 15-20

 

 

 

Comment distinguer ce qui vient de Dieu de ce qui Lui est étranger ? C'est à leurs fruits que vous les reconnaîtrez, aux conséquences, à l’effet que cela laisse en nous. Et quels sont ses fruits ? L’apôtre Paul les énumère dans son épître aux Galates : le fruit de l'Esprit est charité, joie, paix, longanimité, serviabilité, bonté, confiance dans les autres, douceur, maîtrise de soi (Ga 5, 22-23).

 

D’abord la charité, tout ce qui n’incite pas à un plus grand amour, au don désintéressé de soi en faveur de Dieu et du prochain, ne peut venir de Dieu car Il est Amour. Quiconque incite à la guerre au nom de Dieu ne peut être qu’un faux prophète dont il faut se méfier. Vient ensuite la joie, l’émotion agréable et profonde qu’il convient de distinguer du plaisir qui n’est que satisfaction temporaire des sens. Charité et joie résultent en une plus grande paix extérieure, certes, par une réduction des conflits avec les autres, mais surtout intérieure, un état de quiétude que rien ne vient troubler, le repos de la conscience. La charité produit à son tour la longanimité, la patience à supporter les faiblesses des autres ainsi que nos souffrances, la serviabilité, « Si donc je vous ai lavé les pieds, moi le Seigneur et le Maître, vous aussi vous devez vous laver les pieds les uns aux autres. Car c'est un exemple que je vous ai donné, pour que vous fassiez, vous aussi, comme moi j'ai fait pour vous » (Jn 13, 14-15),  la bonté et la confiance dans les autres. En quoi la confiance dans les autres résulte-t-elle de la charité ? Faire confiance à l’autre c’est le rendre meilleur, donc un acte de charité, un service à lui rendre. Quant à la paix intérieure, elle se manifeste par une plus grande douceur et la maîtrise de soi. Comment en effet être doux si l’on est troublé intérieurement ou être capable de se contrôler lorsque les passions intérieures sont déchaînées ? Quelqu’un y parvient-il par volonté que cela ne sera que temporaire et risque, tel un volcan qui sommeille, d’éclater avec violence à tout moment.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Jeux gratuit 27/11/2012 13:40

Un beau texte...

navyroc 27/11/2012 18:53



Merci ! Cela fait plaisir d'avoir du feedback !


Bonne journée  et que Dieu vous bénisse !