Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

L'humilité voie incontournable pour aller vers Dieu

 

 

L’humilité, voie incontournable pour aller vers Dieu

 

Les scribes et les pharisiens enseignent dans la chaire de Moïse. Pratiquez donc et observez tout ce qu'ils peuvent vous dire. Mais n'agissez pas d'après leurs actes, car ils disent et ne font pas. Ils lient de pesants fardeaux et en chargent les épaules des gens ; mais eux-mêmes ne veulent pas les remuer du doigt. Ils agissent toujours pour être remarqués des hommes : ils portent sur eux des phylactères très larges et des franges très longues ; ils aiment les places d'honneur dans les repas, les premiers rangs dans les synagogues, les salutations sur les places publiques, ils aiment recevoir des gens le titre de Rabbi. Pour vous, ne vous faites pas donner le titre de Rabbi, car vous n'avez qu'un seul enseignant, et vous êtes tous frères. Ne donnez à personne sur terre le nom de père, car vous n'avez qu'un seul Père, celui qui est aux cieux. Ne vous faites pas non plus appeler maîtres, car vous n'avez qu'un seul maître, le Christ. Le plus grand parmi vous sera votre serviteur. Qui s'élèvera sera abaissé, qui s'abaissera sera élevé.

 

Matthieu 23, 1-12

 

 

L’humilité est d’abord et avant tout vérité, constat de l’écart abyssal entre notre imperfection et la sainteté de Dieu, reconnaissance du besoin de l’autre et de Dieu inscrit dans notre nature, aveu de l’absence de mérite de notre part et son corollaire qui est la gratitude. « Qu'as-tu que tu n'aies reçu? Et si tu l'as reçu, pourquoi te glorifier comme si tu ne l'avais pas reçu? » (1 Co 4, 7).

 

Dès que nous considérons avoir un mérite quelconque, Dieu et les autres deviennent nos obligés. Plutôt que d’adopter une attitude de service et de donner gratuitement aux autres, donc d’aimer, nous cherchons à recevoir. Scribes et pharisiens ont une connaissance approfondie des Écritures. Aussi, Jésus reconnaît-il la véracité de leurs enseignements : Pratiquez donc et observez tout ce qu'ils peuvent vous dire. Malheureusement, cette science les gonfle d’orgueil : Ils lient de pesants fardeaux et en chargent les épaules des gens ; mais eux-mêmes ne veulent pas les remuer du doigt. Ils agissent toujours pour être remarqués des hommes : ils portent sur eux des phylactères très larges et des franges très longues ; ils aiment les places d'honneur dans les repas, les premiers rangs dans les synagogues, les salutations sur les places publiques, ils aiment recevoir des gens le titre de Rabbi. Aussi, leurs actes viennent-ils contredire le message des Écritures qu’ils véhiculent et qui est l’amour de Dieu et du prochain : ils disent et ne font pas.

 

Dans l’humilité, nous avons Jésus comme modèle : « mettez-vous à mon école, car je suis doux et humble de cœur » (Mt 11, 29),  « Ayez entre vous les mêmes sentiments qui sont dans le Christ Jésus: Lui, de condition divine, ne retint pas jalousement le rang qui l'égalait à Dieu. Mais il s'anéantit lui-même, prenant condition d'esclave, et devenant semblable aux hommes. S'étant comporté comme un homme, il s'humilia plus encore, obéissant jusqu'à la mort, et à la mort sur une croix! » (Ph 2, 5-8). Marie, sa mère, nous sert également de modèle, elle qui a été choisie en raison de son humilité : « Mon âme exalte le Seigneur, et mon esprit tressaille de joie en Dieu mon sauveur, parce qu'il a jeté les yeux sur l'abaissement de sa servante » (Lc 1, 46-48).

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article