Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Pour qu'ils aient en eux ma joie

 

 

Pour qu’ils aient en eux ma joie

 

En ce temps-là, les yeux levés au ciel, Jésus priait ainsi : « Père saint, garde mes disciples unis dans ton nom, le nom que tu m’as donné, pour qu’ils soient un, comme nous-mêmes. Quand j’étais avec eux, je les gardais unis dans ton nom, le nom que tu m’as donné. J’ai veillé sur eux, et aucun ne s’est perdu, sauf celui qui s’en va à sa perte de sorte que l’Écriture soit accomplie. Et maintenant que je viens à toi, je parle ainsi, dans le monde, pour qu’ils aient en eux ma joie, et qu’ils en soient comblés. Moi, je leur ai donné ta parole, et le monde les a pris en haine parce qu’ils n’appartiennent pas au monde, de même que moi je n’appartiens pas au monde. Je ne prie pas pour que tu les retires du monde, mais pour que tu les gardes du Mauvais. Ils n’appartiennent pas au monde, de même que moi, je n’appartiens pas au monde. Sanctifie-les dans la vérité : ta parole est vérité. De même que tu m’as envoyé dans le monde, moi aussi, je les ai envoyés dans le monde. Et pour eux je me sanctifie moi-même, afin qu’ils soient, eux aussi, sanctifiés dans la vérité. »

 

Jean 17, 11-19

 

 

On ne le dira jamais assez : Dieu veut notre bonheur maintenant et pour l’éternité. D’où vient alors que tant de gens sont malheureux ? Le sentiment d’insatisfaction que nous ressentons se compare à l’ivraie de la parabole, c’est l’œuvre de l’Ennemi (Mt 13, 24-28). Comment procède-t-il ? Il détourne les dons de Dieu des fins voulues par ce dernier. Il nous incite à thésauriser pour nous-mêmes (Lc 12, 21) plutôt que de partager les biens confiés pour le bien du plus grand nombre. Il crée la confusion dans notre esprit entre la fin et les moyens si bien que nous faisons une fin de ce qui ne devrait être que des moyens. Il pervertit notre perception des choses tel le travail voulu par Dieu comme moyen de réalisation de l’homme qu’Il nous fait ressentir comme un fardeau et une punition. Quand nous mettons notre joie dans des biens qui ne sont que passagers, il n’est pas étonnant que leur privation ou même la crainte de leur perte porte ombrage au bonheur pourtant voulu par Dieu. Par contre, il n’y a pas de limite au bonheur de celui qui aime, qui donne et se donne généreusement au service des autres, avec, en prime, l’espérance du bonheur inaltérable de vivre en compagnie de Dieu pour l’éternité.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je mets les biens matériels et spirituels à ma disposition au service des autres conformément à la volonté de Celui qui me les a confiés. Je cherche et je trouve ma joie uniquement dans l’Amour, Amour accueilli pour être redistribué. Par là je réalise ma vocation et goûte au bonheur qui n’a pas de fin. 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article