Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Une religion de témoignage

 

En ce temps-là, Jésus disait aux Juifs : « Si c’est moi qui me rends témoignage, mon témoignage n’est pas vrai ; c’est un autre qui me rend témoignage, et je sais que le témoignage qu’il me rend est vrai. Vous avez envoyé une délégation auprès de Jean le Baptiste, et il a rendu témoignage à la vérité. Moi, ce n’est pas d’un homme que je reçois le témoignage, mais je parle ainsi pour que vous soyez sauvés. Jean était la lampe qui brûle et qui brille, et vous avez voulu vous réjouir un moment à sa lumière. Mais j’ai pour moi un témoignage plus grand que celui de Jean : ce sont les œuvres que le Père m’a donné d’accomplir ; les œuvres mêmes que je fais témoignent que le Père m’a envoyé. » Et le Père qui m’a envoyé, lui, m’a rendu témoignage. Vous n’avez jamais entendu sa voix, vous n’avez jamais vu sa face, et vous ne laissez pas sa parole demeurer en vous, puisque vous ne croyez pas en celui que le Père a envoyé. Vous scrutez les Écritures parce que vous pensez y trouver la vie éternelle ; or, ce sont les Écritures qui me rendent témoignage, et vous ne voulez pas venir à moi pour avoir la vie ! La gloire, je ne la reçois pas des hommes ; d’ailleurs je vous connais : vous n’avez pas en vous l’amour de Dieu. Moi, je suis venu au nom de mon Père, et vous ne me recevez pas ; qu’un autre vienne en son propre nom, celui-là, vous le recevrez ! Comment pourriez-vous croire, vous qui recevez votre gloire les uns des autres, et qui ne cherchez pas la gloire qui vient du Dieu unique ? Ne pensez pas que c’est moi qui vous accuserai devant le Père. Votre accusateur, c’est Moïse, en qui vous avez mis votre espérance. Si vous croyiez Moïse, vous me croiriez aussi, car c’est à mon sujet qu’il a écrit. Mais si vous ne croyez pas ses écrits, comment croirez-vous mes paroles ? »

 

Jean 5, 31-47

 

 

Le témoignage se définit comme : déclaration de ce qu’on a vu, entendu, perçu, servant à l’établissement de la vérité (Dictionnaire petit Robert). Dieu ayant déclaré à Moïse : « l'homme ne peut me voir et vivre » (Ex 33, 20), c’est donc par l’intermédiaire de témoins que nous pouvons accéder à la Vérité qui est Dieu. Ces témoins sont dans l’ordre historique les prophètes de l’Ancien Testament, Jésus, le Fils du Père, venu dans le monde pour rendre témoignage à la Vérité (Jn 18, 37) comme il l’a affirmé à Pilate, et nous le révèle Jean : « Nul n'a jamais vu Dieu; le Fils unique, qui est tourné vers le sein du Père, lui, l'a fait connaître » (Jn 1, 18), les apôtres, les saints et enfin tout homme ou femme de bonne volonté qui accueille la Parole de Dieu et la met en pratique (Lc 6, 47). Pour recevoir ce témoignage, il faut un cœur disposé à aimer, avoir en nous l’amour de Dieu, et laisser la Parole de Dieu demeurer en nous, la méditer, l’approfondir, la laisser imprégner notre conduite dans notre vie quotidienne pour devenir à notre tour témoins.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je témoigne de ma foi en paroles et en actes.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article