Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Purifie d’abord l’intérieur de la coupe

 

En ce temps-là, Jésus disait : Malheureux êtes-vous, scribes et pharisiens hypocrites, parce que vous payez la dîme sur la menthe, le fenouil et le cumin, mais vous avez négligé ce qui est le plus important dans la Loi : la justice, la miséricorde et la fidélité. Voilà ce qu’il fallait pratiquer sans négliger le reste. Guides aveugles ! Vous filtrez le moucheron, et vous avalez le chameau ! Malheureux êtes-vous, scribes et pharisiens hypocrites, parce que vous purifiez l’extérieur de la coupe et de l’assiette, mais l’intérieur est rempli de cupidité et d’intempérance ! Pharisien aveugle, purifie d’abord l’intérieur de la coupe, afin que l’extérieur aussi devienne pur.

 

Matthieu 23, 23-26

 

 

Un incroyant m’a fait part hier du dégoût que lui inspiraient les personnes les plus religieuses (extérieurement) qu’il avait eu l’occasion de rencontrer au cours de son existence. La cause de ce dégoût résidait dans l’incohérence qu’il avait pu observer chez elles entre la foi qu’elles professaient et leur comportement. Il notait entre autres choses que celles-ci étaient les personnes qui manifestaient la plus grande peur de mourir et de rajouter : « Si je croyais qu’il existe autre chose au-delà de la vie, il me semble que je n’aurais pas de raison de craindre la mort ». Et il avait parfaitement raison ! Si nous croyons en Dieu, un Dieu qui est Amour et Miséricorde, il n’y a pas de raison de craindre la mort car nous nous en remettons entièrement à Lui pour la suite des choses. De même, si nous croyons en Dieu, en ce Dieu qui est Amour, notre devoir principal ne réside pas dans les exercices du culte mais à accueillir l’Amour de Dieu afin de le répandre autour de nous : pratiquer la justice, la miséricorde et la fidélité. Quant à la personne que l’incroyant m’a citée en exemple, une connaissance commune, il s’agissait d’une personne qui attachait une grande importance dans sa vie à l’autorité, aux lois, aux règlements… et bien peu à l’amour, la seule chose pourtant qui devrait importer à un spirituel authentique. Sa peur provient qu’elle s’est faite une image de Dieu conforme à sa propre vision, un Dieu juge qui surveille ses moindres manquements à la Loi. Par ailleurs, pourrait-on rajouter, cette personne a bien raison de craindre selon ce que dit l’apôtre Paul : « par la Loi personne ne devient juste auprès de Dieu » (Ga 3, 11).

                                                                                                                         

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je m’efforce d’avoir une existence cohérente avec la foi que je professe en un Dieu qui est Amour, d’accueillir son Amour pour le manifester au plus grand nombre, notamment aux émissaires qu’il nous envoie pour solliciter notre amour, à savoir les plus petits. Quant à mon éventuel salut, je m’en remets uniquement à son infinie Miséricorde.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article