Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

D’où cela lui vient-il ?

                                                                                                            

En ce temps-là, Jésus se rendit dans son lieu d’origine, et ses disciples le suivirent. Le jour du sabbat, il se mit à enseigner dans la synagogue. De nombreux auditeurs, frappés d’étonnement, disaient : « D’où cela lui vient-il ? Quelle est cette sagesse qui lui a été donnée, et ces grands miracles qui se réalisent par ses mains ? N’est-il pas le charpentier, le fils de Marie, et le frère de Jacques, de José, de Jude et de Simon ? Ses sœurs ne sont-elles pas ici chez nous ? » Et ils étaient profondément choqués à son sujet. Jésus leur disait : « Un prophète n’est méprisé que dans son pays, sa parenté et sa maison. » Et là il ne pouvait accomplir aucun miracle ; il guérit seulement quelques malades en leur imposant les mains. Et il s’étonna de leur manque de foi. Jésus parcourait les villages d’alentour en enseignant.

 

Marc 6, 1-6

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 

Dieu se présente à nous sous les plus humbles apparences : sous la forme de la brise légère pour Élie, d’un bébé naissant à Bethléem pour les bergers et les mages, d’un adolescent puis d’un jeune adulte à Nazareth… Pour le voir, il faut un regard capable d’aller au-delà des apparences, un regard de foi. Et il s’étonna de leur manque de foi. Les habitants de son lieu d’origine connaissent bien Jésus, l’homme. Cette connaissance de sa personne physique, « scientifique » même, pourrait-on dire, puisqu’elle découle de l’observation, les empêche de voir au-delà de l’homme, l’Emmanuel, Dieu avec nous (Is 7, 14).  Dieu a continué de se manifester à nous incognito à travers les siècles, et de nos jours encore, à travers les événements et les personnes, notamment les plus indigents par qui Il quémande notre amour. Savons-nous le reconnaître ?

 

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je demande à Dieu le don de la foi, une foi qui me permette de percevoir sa présence : en moi, autour de moi et dans le monde ; une foi capable de voir son plan d’amour se réaliser en dépit d’apparences contraires, de discerner sa présence en ceux que je côtoie, une foi qui me permette d’aimer davantage.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article