Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Justifiés par la foi

 

Devant la promesse de Dieu, Abraham n’hésita pas, il ne manqua pas de foi, mais il trouva sa force dans la foi et rendit gloire à Dieu, car il était pleinement convaincu que Dieu a la puissance d’accomplir ce qu’il a promis. Et voilà pourquoi il lui fut accordé d’être juste. En disant que cela lui fut accordé, l’Écriture ne s’intéresse pas seulement à lui, mais aussi à nous, car cela nous sera accordé puisque nous croyons en Celui qui a ressuscité d’entre les morts Jésus notre Seigneur, livré pour nos fautes et ressuscité pour notre justification.

 

Lettre de Paul Apôtre aux Romains 4,20-25.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 

C’est Dieu qui nous rend justes, conformes à sa volonté, « Soyez saints, car moi, le Seigneur votre Dieu, je suis saint » (Lv 19, 2), aptes à laisser transparaître notre ressemblance de Lui qui est Amour : « Dieu créa l'homme à son image, à l'image de Dieu il le créa, homme et femme il les créa » (Gn 1, 27), héritiers dignes de la Promesse du Royaume éternel. Ce processus de justification se réalise, de manière ordinaire, par le contact régulier et fréquent avec Dieu, bien que ce dernier puisse de manière exceptionnelle, par pure grâce, comme ce fut le cas du bon larron, justifier une personne en un instant. Si pour le larron, ce contact s’est fait de manière tangible avec Jésus, pour nous, il s’établit par le lien de la foi. La foi, même si elle comporte un volet affirmatif, c’est plus que seulement dire : « Je crois ». La foi c’est une manière de vivre, c’est nous savoir enfants de Dieu et vivre en tant que tel, attendant tout de notre Père céleste et, quand nous l’obtenons, rendant gloire à Dieu comme Abraham. « La foi sans les œuvres est morte » (Jc 2, 26).

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

J’implore le Seigneur d’augmenter ma foi : « Je crois ! Viens au secours de mon manque de foi ! » (Mc 9, 24). Je m’efforce de vivre en conformité avec la foi que je professe, de laisser Dieu aimer en moi, par moi, à travers moi. Je rends gloire à Dieu pour le bien qu’Il me permet d’accomplir.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article