Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Confiance ! c’est moi ; n’ayez plus peur !

 

Aussitôt après avoir nourri la foule dans le désert, Jésus obligea les disciples à monter dans la barque et à le précéder sur l’autre rive, pendant qu’il renverrait les foules. Quand il les eut renvoyées, il gravit la montagne, à l’écart, pour prier. Le soir venu, il était là, seul. La barque était déjà à une bonne distance de la terre, elle était battue par les vagues, car le vent était contraire. Vers la fin de la nuit, Jésus vint vers eux en marchant sur la mer. En le voyant marcher sur la mer, les disciples furent bouleversés. Ils dirent : « C’est un fantôme. » Pris de peur, ils se mirent à crier. Mais aussitôt Jésus leur parla : « Confiance ! c’est moi ; n’ayez plus peur ! » Pierre prit alors la parole : « Seigneur, si c’est bien toi, ordonne-moi de venir vers toi sur les eaux. » Jésus lui dit : « Viens ! » Pierre descendit de la barque et marcha sur les eaux pour aller vers Jésus. Mais, voyant la force du vent, il eut peur et, comme il commençait à enfoncer, il cria : « Seigneur, sauve-moi ! » Aussitôt, Jésus étendit la main, le saisit et lui dit : « Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté ? » Et quand ils furent montés dans la barque, le vent tomba. Alors ceux qui étaient dans la barque se prosternèrent devant lui, et ils lui dirent : « Vraiment, tu es le Fils de Dieu ! »

 

Matthieu 14, 22-33

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 

Plus qu’une simple « croyance », la foi est le lien qui nous unit à Dieu tel le fil muni d’une fiche permet de relier l’appareil électrique au réseau électrique lorsque celle-ci est insérée dans la prise de courant. La foi c’est la confiance en un Père qui peut tout, non pas une confiance « aveugle », mais une confiance « expérimentale » similaire à celle de l’enfant prêt à sauter dans le vide lorsque son père le lui demande, car il « sait » que ce dernier ne le laissera pas tomber, l'ayant toujours attrapé dans le passé, lui évitant une chute douloureuse. « N’ayez plus peur ! » La foi-confiance bannit toutes les peurs : peur des épreuves, peur de la maladie, peur de mourir… De fait, la peur est un signe de la faiblesse du lien qui nous unit à Dieu : « Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté ? » Chez ceux qui s’affichent comme croyants, la peur constitue un contre-témoignage, un signe de leur manque effectif de foi. Comment acquiert-on la foi ? D’abord par la prière, en en faisant la demande à Dieu, car la foi est un don de Dieu. Ce don nous permet de discerner l’action de Dieu dans la création, dans les événements, chez les autres, dans notre vie… Ce constat que notre vie ne dépend pas du hasard, mais de la prévenance d’un Père aimant, une prévenance dont nous avons distingué les effets dans notre quotidien,  nous incline à faire confiance à ce Père, une confiance sans bornes qui exclut toute forme de crainte.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je demande dans la prière le don de la foi qui me fait regarder les personnes, les événements et les choses avec le regard même de Dieu et me donne l’assurance que l’Amour finira toujours par triompher comme démontré par la résurrection du Christ.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article