Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Si tu veux être parfait

 

En ce temps-là, voici que quelqu’un s’approcha de Jésus et lui dit : « Maître, que dois-je faire de bon pour avoir la vie éternelle ? » Jésus lui dit : « Pourquoi m’interroges-tu sur ce qui est bon ? Celui qui est bon, c’est Dieu, et lui seul ! Si tu veux entrer dans la vie, observe les commandements. » Il lui dit : « Lesquels ? » Jésus reprit : « ‘Tu ne commettras pas de meurtre. Tu ne commettras pas d’adultère. Tu ne commettras pas de vol. Tu ne porteras pas de faux témoignage. Honore ton père et ta mère.’ Et aussi : ‘Tu aimeras ton prochain comme toi-même.’ » Le jeune homme lui dit : « Tout cela, je l’ai observé : que me manque-t-il encore ? » Jésus lui répondit : « Si tu veux être parfait, va, vends ce que tu possèdes, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans les cieux. Puis viens, suis-moi. » À ces mots, le jeune homme s’en alla tout triste, car il avait de grands biens.

 

Matthieu 19, 16-22

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 

Si tu veux être parfait. La perfection à atteindre, dont il est ici question, est celle de l’amour, unique clef qui puisse donner accès au Royaume des cieux. Cette perfection de l’amour trouve son accomplissement dans le don total de nous-mêmes en faveur du Dieu que nous ne voyons pas et des autres que nous voyons et dont Il est le Père au même titre que nous. Puis viens, suis-moi. Cette perfection de l’amour nous en avons l’exemple et le modèle à imiter dans la personne de Jésus Christ, Verbe incarné pour nous révéler que Dieu est Amour et Père ainsi que pour illustrer en paroles et en actes ce que ce Père désire voir chez ses enfants. En Jésus, il n’y a pas eu de limite au don de soi, jusqu’au don de sa propre vie : « Nul n'a plus grand amour que celui-ci: donner sa vie pour ses amis » (Jn 15, 13). Jésus aurait pu demander plusieurs choses au jeune homme riche, il ne lui en a demandé qu’une seule, celle à laquelle il était le plus attaché, en l’occurrence les biens matériels qu’il possédait. Si nous sommes pauvres, nous ne sommes pas exempts pour autant du détachement demandé par Jésus : peut-être sommes-nous attachés à l’infiniment peu que nous avons ? Mais, de manière générale, ce que Dieu demande aux pauvres, c’est de mettre de côté leur fierté pour accueillir les dons offerts, voire solliciter ces dons des plus nantis pour offrir à ces derniers une opportunité de salut.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je demande au Seigneur la grâce du détachement pour ne m’attacher qu’à Lui seul et ainsi cheminer vers la perfection de l’amour ainsi qu’Il nous l’a demandé : « Soyez saints, car moi, Yahvé votre Dieu, je suis saint. » (Lv 19, 2), « Soyez Amour, car moi, votre Dieu, je suis Amour ».

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article