Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Trouver le repos

Bonne vacances à tous, amis lecteurs ! Les miennes débutent aujourd'hui pour huit jours. Puissions-nous tous y trouver le repos espéré pour refaire nos forces !

 

 

 

Trouver le repos

 

En ce temps-là, Jésus prit la parole : « Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos. Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos. Oui, mon joug est facile à porter, et mon fardeau, léger. »

 

Matthieu 11, 28-30

 

 

En ce temps de vacances, nous cherchons tous à trouver un endroit où nous reposer et refaire nos forces. Jésus, pour sa part, nous propose de trouver le repos en lui : « Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos ».

 

Quel est-il ce repos ? Essentiellement, l’absence de stress découlant de l’abandon à la divine Providence : « Ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, ni pour votre corps de quoi vous le vêtirez. Considérez les corbeaux… Considérez les lis… Vous non plus, ne cherchez pas ce que vous mangerez et ce que vous boirez; ne vous tourmentez pas. Car ce sont là toutes choses dont les païens de ce monde sont en quête; mais votre Père sait que vous en avez besoin. Aussi bien, cherchez son Royaume, et cela vous sera donné par surcroît » (Lc 12, 22-31). Nous n’avons pas de soucis à nous faire au plan matériel car nous avons un Père qui veille sur nous Lui laissons les rênes de notre vie. Nous n’avons guère plus à nous inquiéter au plan spirituel car ce Père est miséricordieux, « Dieu de tendresse et de pitié, lent à la colère, riche en grâce et en fidélité » (Nb 34, 6), et pardonne nos fautes pour peu que nous les reconnaissions humblement dans le sacrement de Réconciliation et que nous nous efforcions de nous améliorer. Ce sont les soucis qui nous minent, certains affirmant que le stress est un des plus grands fléaux de la civilisation moderne. Redécouvrons l’enfant de Dieu en nous. Non seulement s’agit-il d’un antidote efficace au mal du stress mais encore cela nous facilitera l’accès à la vie éternelle : « Laissez les petits enfants et ne les empêchez pas de venir à moi; car c'est à leurs pareils qu'appartient le Royaume des Cieux » (Mt 19, 14).

 

Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos. Oui, mon joug est facile à porter, et mon fardeau, léger. Quel est ce joug, cette contrainte qui, loin d’écraser, libère ceux qui s’y soumettent ? Il consiste à laisser l’Amour imprégner notre vie et de ne rien faire qui ne soit pas motivé par l’amour de Dieu et du prochain. Qui agit de la sorte devient un véritable disciple du Christ doux et humble de cœur. Plus encore, il trouve le repos car rien ne semble pénible à celui qui se laisse transporter par les ailes de l’amour et qui se découvre même des forces qu’il ne se connaissait pas, fruit des grâces du Dieu d’où tout amour tire son origine, « Lui nous ayant aimés le premier » (1 Jn 4, 19).

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article