Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Naître de l'eau et de l'Esprit

 

 

Naître de l’eau et de l’esprit

 

Il y avait un homme, un pharisien nommé Nicodème ; c’était un notable parmi les Juifs. Il vint trouver Jésus pendant la nuit. Il lui dit : « Rabbi, nous le savons, c’est de la part de Dieu que tu es venu comme un maître qui enseigne, car personne ne peut accomplir les signes que toi, tu accomplis, si Dieu n’est pas avec lui. » Jésus lui répondit : « Amen, amen, je te le dis : à moins de naître d’en haut, on ne peut voir le royaume de Dieu. » Nicodème lui répliqua : « Comment un homme peut-il naître quand il est vieux ? Peut-il entrer une deuxième fois dans le sein de sa mère et renaître ? » Jésus répondit : « Amen, amen, je te le dis : personne, à moins de naître de l’eau et de l’Esprit, ne peut entrer dans le royaume de Dieu. Ce qui est né de la chair est chair ; ce qui est né de l’Esprit est esprit. Ne sois pas étonné si je t’ai dit : il vous faut naître d’en haut. Le vent souffle où il veut : tu entends sa voix, mais tu ne sais ni d’où il vient ni où il va. Il en est ainsi pour qui est né du souffle de l’Esprit. »

 

Jean 3, 1-8

 

L’Esprit Saint ouvre notre cœur et notre esprit aux réalités surnaturelles. Il nous rend « capables » de Dieu. C’est là la démarche de toute une vie dont la première étape est le baptême qui fait de nous des enfants adoptifs de Dieu, des frères et sœurs du Christ. Naître de l’eau fait référence au baptême de conversion en vue du pardon des péchés proclamé par Jean le Baptiste (Mc 1, 4). Amour et non-amour ne peuvent cohabiter au sein d’un même cœur, aussi le baptême obtient-il le pardon des péchés afin que la deuxième partie, naître de l’Esprit puisse se réaliser. Ce baptême est si important dans la vie spirituelle que Jésus lui-même, bien qu’il fût sans faute, s’y est soumis.  Pour lui, se sont alors manifestées de manière visible ce qui se produit chez le nouveau croyant de manière invisible à savoir l’irruption de l’Esprit Saint en nous et la filiation divine : « Et aussitôt, remontant de l'eau, il vit les cieux se déchirer et l'Esprit comme une colombe descendre vers lui, et une voix vint des cieux: "Tu es mon Fils bien-aimé, tu as toute ma faveur." » (Mc 1, 10-11). Ce n’est pas un hasard si Marc place le récit du baptême de Jésus au début de son Évangile car le baptême constitue l’incontournable première étape de la vie spirituelle.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Si je suis baptisé, je m’efforce de ne pas laisser sans effets la grâce reçue de Dieu (2 Co 6, 1) au baptême et je Lui rends grâce de m’avoir conféré un si grand don.

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article