Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Réjouissez-vous que vos noms se trouvent inscrits dans les cieux

 

 

Réjouissez-vous que vos noms se trouvent inscrits dans les cieux

 

Les soixante-douze disciples revinrent tout joyeux, en disant : « Seigneur, même les démons nous sont soumis en ton nom. » Jésus leur dit : « Je regardais Satan tomber du ciel comme l’éclair. Voici que je vous ai donné le pouvoir d’écraser serpents et scorpions, et sur toute la puissance de l’Ennemi : absolument rien ne pourra vous nuire. Toutefois, ne vous réjouissez pas parce que les esprits vous sont soumis ; mais réjouissez-vous parce que vos noms se trouvent inscrits dans les cieux. »

 

Luc 10, 17-20

 

 

Réjouissez-vous parce que vos noms se trouvent inscrits dans les cieux. La seule chose qui importe est notre salut, un salut dont le premier critère d’admissibilité est d’accueillir sa gratuité et de reconnaître notre incapacité radicale à y accéder par nos prétendus « mérites ». La seconde condition découle de la première : puisque nous devons nous en remettre à l’infinie miséricorde de Dieu pour aspirer au salut éternel, nous devons, par effet de réciprocité, faire preuve de la même patience et du même pardon que nous attendons de Dieu envers notre prochain. C’est là l’objet de la parabole du débiteur impitoyable (Mt 5, 23-34) et de la cinquième Béatitude : « Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde » (Mt 5, 7).

 

Quant à l’accomplissement de prodiges, contrairement à ce qu’en pense l’imagination populaire, ce n’est nullement un signe de sainteté, cette sainteté essentielle pour accéder au Royaume des cieux : « Beaucoup me diront en ce jour-là: Seigneur, Seigneur, n'est-ce pas en ton nom que nous avons prophétisé? En ton nom que nous avons chassé les démons? En ton nom que nous avons fait bien des miracles? Alors je leur dirai en face: Jamais je ne vous ai connus; écartez-vous de moi, vous qui commettez l'iniquité » (Mt 7, 22-23). La sainteté est uniquement la capacité d’aimer Dieu et le prochain développée par un effort constant à renoncer à soi-même et à se donner gratuitement dans le service de Dieu et du prochain. Certes, Dieu se laisse toucher par le grand amour de certains et les comble de grâces pour qu’ils les redistribuent en son nom tels les soixante-douze disciples. Cependant si ces derniers viennent à s’en glorifier et usurpent une partie de la gloire qui en revient à Dieu seul ou utilisent à leur propre bénéfice ce qui leur a été confié pour le bien commun, alors il eut mieux valu pour eux ne rien avoir reçu de particulier.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle?  (Lc 10, 25)

 

Je rends grâce à Dieu pour l’infinie miséricorde qu’Il manifeste à mon égard et les dons dont Il m’a généreusement gratifié. Par réciprocité, je manifeste aux autres la même miséricorde que je réclame pour moi-même et je mets ce que j’ai et ce que je suis, ma personne toute entière,  au service du bien commun. Je me réjouis de ce que le Seigneur m’a fait connaître son amour et je m’efforce, par ma conduite, de faire connaître cet Amour au plus grand nombre.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article