Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Pour vous, qui suis-je ?

 

En ce jour-là, Jésus était en prière à l’écart. Comme ses disciples étaient là, il les interrogea : « Au dire des foules, qui suis-je ? » Ils répondirent : « Jean le Baptiste ; mais pour d’autres, Élie ; et pour d’autres, un prophète d’autrefois qui serait ressuscité. » Jésus leur demanda : « Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je ? » Alors Pierre prit la parole et dit : « Le Christ, le Messie de Dieu. » Mais Jésus, avec autorité, leur défendit vivement de le dire à personne,

et déclara : « Il faut que le Fils de l’homme souffre beaucoup, qu’il soit rejeté par les anciens, les grands prêtres et les scribes, qu’il soit tué, et que, le troisième jour, il ressuscite. »

 

Luc 9, 18-22

 

 

Pour vous qui suis-je ? Ce n’est pas là une question anodine, mais la question fondamentale à laquelle nous devons bien réfléchir avant d’y donner réponse, car notre perception de Dieu influencera toute notre existence et sera déterminante pour ce que sera notre vie dans l’au-delà. Aussi faut-il prendre garde de se faire une fausse image de Dieu, notamment de se faire un Dieu à notre image. C’est pourquoi Jésus, après que Pierre ait confessé qu’il était le Messie, sachant que les Juifs attendaient un Messie triomphateur au plan politique, prend immédiatement soin de révéler aux disciples que le Messie ne correspondait pas du tout à cela : « Il faut que le Fils de l’homme souffre beaucoup, qu’il soit rejeté par les anciens, les grands prêtres et les scribes, qu’il soit tué, et que, le troisième jour, il ressuscite. »

                                                                                                                         

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

J’examine ma perception de Dieu afin de la purifier de tout ce que j’aurais pu y rajouter par inadvertance et qui ne correspond pas à la Révélation qu’Il a fait de Lui-même dans les Saintes Écritures et, particulièrement, dans la personne de Jésus Christ. Je fais régulièrement silence, oraison, afin d’entrer en présence de Dieu et d’apprendre à Le mieux connaître. Pour me guider, je garde en mémoire la description qu’en fait Jean : « Dieu est Amour » (1 Jn 4, 8), la perfection de l’amour, un amour diffusif qui se donne sans aucune limite et sans attente de retour.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article