Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Marie se mit en route et se rendit avec empressement

 

En ces jours-là, Marie se mit en route et se rendit avec empressement vers la région montagneuse, dans une ville de Judée. Elle entra dans la maison de Zacharie et salua Élisabeth. Or, quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, l’enfant tressaillit en elle. Alors, Élisabeth fut remplie d’Esprit Saint, et s’écria d’une voix forte : « Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni. D’où m’est-il donné que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi ? Car, lorsque tes paroles de salutation sont parvenues à mes oreilles, l’enfant a tressailli d’allégresse en moi. Heureuse celle qui a cru à l’accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur. »

 

Luc 1, 39-45

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 

Celui ou celle qui a été touché par l’Amour est pressé par Celui-ci de Le communiquer aux autres. La charité chrétienne a ceci de particulier qu’elle ne se limite pas à une aide matérielle ou au service des autres, mais qu’elle les accompagne du partage du bien véritable : l’Amour. Inversement, le souci des besoins spirituels des autres, pour être sincère, ne pourrait pas ne pas être accompagné d’une contribution à leurs nécessités dans l’ordre matériel afin que les destinataires puissent plus librement élever leur esprit au-delà des considérations temporelles. Amour de Dieu et amour des autres vont de pair : « celui qui n'aime pas son frère, qu'il voit, ne saurait aimer le Dieu qu'il ne voit pas » (Jn 4, 20). Marie, qui s’est dit la servante du Seigneur, se rend aussitôt après, avec empressement, auprès de sa cousine Élisabeth afin de la soutenir dans sa grossesse. Ce faisant, elle devient le moyen par lequel Dieu communique son Esprit Saint à Élisabeth ainsi qu’à l’enfant qu’elle portait et tressaillit en elle.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle ? (Lc 10, 25)

 

Je prends pour modèle Marie, ma mère dans l’ordre spirituel. J’accompagne le secours des autres du plus de l’Amour. Quand je me fais courroie de transmission de l’Amour, je ne manque pas m’efforcer de soulager les autres de leurs préoccupations temporelles pour qu’ils puissent plus facilement élever leur esprit vers Dieu.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article