Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

C'est votre intérêt que je parte

 

C’est votre intérêt que je parte

 

C'est votre intérêt que je m'en aille, car, si je ne m'en vais pas, le Défenseur ne viendra pas à vous ; mais si je pars, je vous l'enverrai. Quand il viendra, il dénoncera l'erreur du monde sur le péché, sur la justice, et sur la condamnation. Il montrera où est le péché, car l'on ne croit pas en moi. Il montrera où est la justice, car je m'en vais auprès du Père, et vous ne me verrez plus. Il montrera où est la condamnation, car le prince de ce monde est déjà condamné.  

 

Jean 16, 7-11

 

 

Jésus est venu nous enseigner. Parole du Père, il était présent depuis le début mais cette Parole était extérieure à l’homme et aussi efficace soit-elle, elle ne pouvait rendre juste. Le Verbe en se faisant chair et en habitant parmi nous (Jn 1, 14) a uni humanité et divinité, Il a réconcilié l’homme avec Dieu, le rendant capable d’accueillir Dieu, plus particulièrement la personne de l’Esprit Saint. Jésus est venu révéler l’Amour infini de Dieu et a incarné cet amour en allant « jusqu’à donner sa vie pour ses amis » (Jn 15, 13). Par le sacrifice rédempteur de la croix, Jésus permet à la troisième personne de la Trinité, l’Esprit Saint, de se rendre présente dans le monde, non pas de façon externe comme cela avait été le cas depuis le commencement, « le souffle de Dieu planait à la surface des eaux » (Gn 1, 2), mais à l’intérieur de l’homme, de tout homme, dans ce qu’il a de plus intime, son cœur : « Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu et que l'Esprit de Dieu habite en vous ? » (1 Co 3, 16). Jésus ne laisse aucun doute dans ses propos quant à la nécessité du sacrifice de la croix pour que se réalise l’habitation du cœur de l’homme par l’Esprit Saint : « C'est votre intérêt que je m'en aille, car, si je ne m'en vais pas, le Défenseur ne viendra pas à vous ; mais si je pars, je vous l'enverrai. »

                                                                                              

Quel est l’effet de l’Esprit ? Il montrera où est le péché. En rendant l’Amour présent au cœur de l’homme, l’Esprit le rend plus sensible à reconnaître les dérogations à l’amour que sont les péchés par la voix de la conscience, certes, mais également à ceux qui Lui en font la demande ou qu’Il choisit en toute liberté, Il leur fait ressentir les effets du péché, ce qui constitue une grande grâce pour qui reçoit une telle faveur, puisqu’elle leur insuffle un grand désir de demeurer près de Dieu après s’en être éloigné. Il montrera où est la justice, la justice ultime consistant à rendre amour pour amour, l’amour ne se payant que par l’amour (Jean de la Croix cité par Thérèse de Lisieux), Il émeut les entrailles de l’homme face à la détresse de ses semblables et l’incite à leur donner et, mieux encore, à se donner lui-même pour eux à la suite du Christ qui, le premier, s’est donné sur la croix. Il montrera où est la condamnation, en rendant l’Amour présent dans le monde, l’Esprit est preuve de la défaite du prince de ce monde qui voulait l’en exclure, la première manifestation de cette défaite étant la résurrection du Christ. Oui, l’amour est plus fort que la mort, plus fort que le péché (Dives in misericordia, 8; Ct 8,6).

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article