Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Incrédulité

 

Incrédulité

 

Sois sans crainte, Zacharie, car ta supplication a été entendue : ta femme Élisabeth te donnera un fils, et tu le nommeras Jean…

 

Je suis Gabriel ; je me tiens en présence de Dieu, et j'ai été envoyé pour te parler et pour t'annoncer cette bonne nouvelle. Mais voici que tu devras garder le silence, et tu ne pourras plus parler jusqu'au jour où cela se réalisera, parce que tu n'as pas cru à mes paroles : elles s'accompliront lorsque leur temps viendra.

 

Luc 1, 13.19-20

 

 

Les sportifs de haut niveau expérimentent que la moindre hésitation, la perte d’une fraction de seconde, peut faire la différence entre le succès et l’échec. Ainsi en va-t-il dans le domaine spirituel. Chaque fois que nous hésitons, que nous doutons, nous mettons en péril le plan d’amour de Dieu sur nous et sur nos contemporains.

 

Zacharie croit en Dieu, il assure le service du culte devant Dieu. Cependant, comme il avance en âge et que ses prières pour obtenir une descendance sont demeurées lettre morte, il en est venu à douter que Dieu puisse agir dans son quotidien. Il croit que Dieu a créé l’univers et ce qu’il contient (Ap 10, 6), qu’Il accompli des merveilles dans l’histoire de son peuple, mais il a perdu espérance de Le voir agir en sa faveur dans l’aujourd’hui de son existence. En cela, il n’est pas différent d’un grand nombre de personnes qui disent croire en Dieu mais refusent de croire aux miracles. S’il est vrai qu’il faut faire preuve de prudence face à ce qu’on nous présente comme des miracles, certaines personnes n’hésitant pas à simuler l’action divine pour attirer l’attention sur elles, il n’en demeure pas moins que Dieu agit à chaque instant dans l’histoire de l’humanité et dans notre propre histoire personnelle et que s’Il agit de préférence dans la discrétion du secret afin que notre amour pour Lui soit gratuit, Il peut toujours suspendre les lois qui gouvernent sa création si la situation le requiert et que cela contribuera au salut des bénéficiaires ou de ceux qui en seront témoins de ces faits exceptionnels. Douter de la possibilité pour Dieu d’agir aujourd’hui dans le monde ou dans nos vies personnelles ou, pire, nier une telle possibilité, c’est, dans les faits, douter de, ou nier, son existence. Contrairement à nous les humains qui chercherons à en faire plus pour convaincre ceux qui nous résistent, Dieu, dans le grand respect qu’Il a de notre liberté, s’abstiendra de toute action d’éclat qui pourrait avoir pour effet de nous « contraindre » à croire en Lui : « Et il ne fit pas là beaucoup de miracles, à cause de leur manque de foi » (Mt 13, 58). Inversement, ceux qui ont une grande foi et remercient même Dieu à l’avance pour ce qu’Il fera pour eux se voient gratifiés de ses faveurs. Quant à Zacharie, si le doute ne l’a pas discrédité pour être bénéficiaire de la libéralité de Dieu, car l’objet de sa prière faisait partie du plan divin, il n’en a pas moins perdu la parole pour un certain temps pour manifester combien l’incrédulité porte obstacle à l’action de Dieu.

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article