Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Mauvais usage

 

 

Mauvais usage

 

Seigneur, veux-tu que nous ordonnions que le feu tombe du ciel pour les détruire ?

 

Luc 9, 54

 

 

 

Nous déplorons souvent que les nouvelles avancées technologiques servent au domaine militaire, à détruire des vies plutôt qu’à en sauver ou les rendre plus faciles. Nous voyons ici deux apôtres et non les moindres, Jacques et Jean, le disciple que Jésus aimait (Jn 13, 23), vouloir utiliser la puissance de la prière qu’ils ont découverte à côtoyer Jésus pour détruire un village de Samaritains pour le seul motif que celui-ci a refusé de recevoir Jésus et ses disciples. Nous n’avons pas de difficulté à imaginer la suite : Jésus se retourna et les réprimanda vivement (Lc 9, 55), car Dieu est Amour (1 Jn 4, 8) et ne saurait désirer la mort du méchant (Ez 18, 25). À plus forte raison Dieu se gardera-t-il de punir celui qui, sans faire le mal et exerçant la liberté qu’Il lui a accordée, refuse de le recevoir.  

 

Les disciples de Jésus étaient des gens ordinaires, comme nous. Si eux qui avaient le modèle directement devant leurs yeux ont pu se méprendre et souhaiter faire des choses qui allaient à l’encontre de l’enseignement reçu de Jésus, combien plus devons-nous nous défier de nos impulsions nous qui n’avons pas une telle chance. Il ne s’agit pas d’un cas isolé. Le même Jean voulait restreindre le pouvoir de guérison aux seuls proches de Jésus (Lc 9, 49-50), et c’est lui encore dont la mère a intercédé auprès de Jésus pour qu’en compagnie de son frère Jacques, ils siègent, l'un à sa droite et l'autre à sa gauche, dans son Royaume (Mt 20, 21) en opposition avec la recommandation qu’il a faite de demeurer dans l’humilité et de prendre la dernière place (Lc 14, 7-11).

 

Pour ceux qui souhaitent suivre aujourd’hui le Christ, quelle consolation de voir la patience de Jésus envers ses disciples et que point n’est besoin d’être parfait pour s’approcher de Dieu. L’amour seul suffit car il sera beaucoup pardonné à celui qui a beaucoup aimé comme à la pécheresse des Évangiles (Lc 7, 26, 50).

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article