Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Scandale

 

Scandale

 

« Celui qui entraînera la chute d'un seul de ces petits qui croient en moi, mieux vaudrait pour lui qu'on lui attache au cou une de ces meules que tournent les ânes, et qu'on le jette à la mer.»  

 

Marc 9, 42

 

 

Pécher, avoir des faiblesses, est une chose. Toute autre chose est-ce de pécher au su et au vu de tous et même de se vanter de son inconduite. Dans le premier cas, les effets du mal se limitent au pécheur et à ceux qui ont été directement impliqués dans le méfait. Dans le second, ces effets se multiplient en incitant d’autres à agir de la même manière que ce soit parce que le coupable n’a pas encore subi les conséquences de son geste répréhensible ou par attrait du plaisir que semble ressentir ce dernier à le commettre. Ne vaut guère mieux celui qui, ayant eu vent de la chose, s’empresse de la faire connaître.
 

« Tout m’est permis ; mais tout n’est pas profitable » (1 Co 6, 12) nous dit l’apôtre Paul. Si grande soit la liberté qui nous est accordée, l’apôtre lui met comme limite l’impact négatif que notre mauvais exemple ou nos mauvaises paroles risquent d’avoir sur les plus faibles : « Mais prenez garde que cette liberté dont vous usez ne devienne pour les faibles occasions de chute » (1 Co 8, 9) et : « si un aliment doit causer la chute de mon frère, je me passerai de viande à tout jamais, afin de ne pas causer la chute de mon frère » (1 Co 8, 13).

 

Le péché, la chute, nous ne pourrons jamais l’éviter. Gardons-nous cependant d’agir en sorte que la connaissance du scandale se répande.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article