Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Connaissance de Dieu

 

 

Connaissance de Dieu

 

En ce temps-là, Jésus s’adressa aux foules et à ses disciples, et il déclara : « Les scribes et les pharisiens enseignent dans la chaire de Moïse. Donc, tout ce qu’ils peuvent vous dire, faites-le et observez-le. Mais n’agissez pas d’après leurs actes, car ils disent et ne font pas. Ils attachent de pesants fardeaux, difficiles à porter, et ils en chargent les épaules des gens ; mais eux-mêmes ne veulent pas les remuer du doigt. Toutes leurs actions, ils les font pour être remarqués des gens : ils élargissent leurs phylactères et rallongent leurs franges ; ils aiment les places d’honneur dans les dîners, les sièges d’honneur dans les synagogues et les salutations sur les places publiques ; ils aiment recevoir des gens le titre de Rabbi. Pour vous, ne vous faites pas donner le titre de Rabbi, car vous n’avez qu’un seul maître pour vous enseigner, et vous êtes tous frères. Ne donnez à personne sur terre le nom de père, car vous n’avez qu’un seul Père, celui qui est aux cieux. Ne vous faites pas non plus donner le titre de maîtres, car vous n’avez qu’un seul maître, le Christ. Le plus grand parmi vous sera votre serviteur. Qui s’élèvera sera abaissé, qui s’abaissera sera élevé.

 

Matthieu 23, 1-12

 

 

Les scribes et les pharisiens ont une connaissance théorique, technique, de Dieu. Ils savent tout ce qui est dit de Lui mais ignorent qu’Il est Amour. Ils connaissent parfaitement la Loi et les prophètes mais en ignorent l’esprit, que la seule chose qui importe vraiment est l’amour que nous manifestons envers Dieu et le prochain. Comment savons-nous que l’amour leur fait défaut ? Ils manquent de compassion envers les autres : Ils attachent de pesants fardeaux, difficiles à porter, et ils en chargent les épaules des gens ; mais eux-mêmes ne veulent pas les remuer du doigt. Leur connaissance de Dieu est stérile car elle ne les conduit pas à produire le fruit qui est attendu d’eux et qui est l’amour. Pire, cette connaissance les gonfle d’orgueil, orgueil qui est le pire ennemi de l’amour. L’amour commence par la connaissance véritable de soi en tant qu’être fragile et pécheur, dépendant de Dieu et des autres, qui nous conduit à être indulgents et serviable pour les autres, donc à aimer, par réciprocité. « Quant à nous, aimons, puisque lui nous a aimés le premier » (1 Jn 4, 19).

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle?  (Lc 10, 25)

 

Je médite cette citation de Jean Chrysostome sur l’importance de l’humilité dans la vie spirituelle rapportée par www.levangileauquotidien.org :

 

Pour que tu apprennes combien il est bon de ne pas avoir une haute idée de soi-même, représente-toi deux chars. Attelle à l'un la vertu et l'orgueil, à l'autre le péché et l'humilité. Tu verras l'attelage du péché devancer celui de la vertu, non certes par sa propre puissance, mais par la force de l'humilité qui l'accompagne, et tu verras l'autre dépassé non à cause de la faiblesse de la vertu, mais à cause du poids et de l'énormité de l'orgueil.

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article