Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Déchargez-vous sur lui de tous vos soucis

 

Déchargez-vous sur lui de tous vos soucis

 

Bien-aimés, vous tous, les uns envers les autres, prenez l’humilité comme tenue de service. En effet, Dieu s’oppose aux orgueilleux, aux humbles il accorde sa grâce.Abaissez-vous donc sous la main puissante de Dieu, pour qu’il vous élève en temps voulu. Déchargez-vous sur lui de tous vos soucis, puisqu’il prend soin de vous.Soyez sobres, veillez : votre adversaire, le diable, comme un lion rugissant, rôde, cherchant qui dévorer. Résistez-lui avec la force de la foi, car vous savez que tous vos frères, de par le monde, sont en butte aux mêmes souffrances. Après que vous aurez souffert un peu de temps, le Dieu de toute grâce, lui qui, dans le Christ Jésus, vous a appelés à sa gloire éternelle, vous rétablira lui-même, vous affermira, vous fortifiera, vous rendra inébranlables. À lui la souveraineté pour les siècles. Amen.

 

Première lettre de Pierre Apôtre 5,5b-14.

 

 

Déchargez-vous sur lui de tous vos soucis, puisqu’il prend soin de vous. Heureux sommes-nous car nous avons un Père qui nous aime et veille sur nous ses enfants ! Pierre reprend ici la pensée de Jésus : « Ne vous inquiétez donc pas en disant: Qu'allons-nous manger? Qu'allons-nous boire? De quoi allons-nous nous vêtir? Ce sont là toutes choses dont les païens sont en quête. Or votre Père céleste sait que vous avez besoin de tout cela. Cherchez d'abord son Royaume et sa justice, et tout cela vous sera donné par surcroît » (Mt 6, 31-33). Vivre en enfants de Dieu n’est pas une option, c’est La manière d’accéder à son Royaume : « Laissez les petits enfants venir à moi; ne les empêchez pas, car c'est à leurs pareils qu'appartient le Royaume de Dieu. Quiconque n'accueille pas le Royaume de Dieu en petit enfant, n'y entrera pas » (Mc 10, 14-15).

 

Dieu s’oppose aux orgueilleux, aux humbles il accorde sa grâce. Ici, Pierre parle d’expérience, lui qui présumait de lui-même, « Dussé-je mourir avec toi, non, je ne te renierai pas » (Mc 14, 31), a appris de sa chute l’humilité de l’amour, une humilité et un amour qui l’ouvriront à la grâce divine qui le soutiendra dans son ministère de premier pasteur de l’Église du Christ : « Pais mes brebis » (Jn 21, 15-17)

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

Je remets mes soucis au Seigneur en véritable enfant de Dieu. J’attends tout de Lui sans pour autant demeurer oisif, apportant ma coopération active à la grâce reçue. Je reconnais tout recevoir de Lui et je Lui manifeste ma reconnaissance en L’aimant et en Lui rendant grâce. Par-dessus tout, je mets la grâce reçue au service de mes frères et sœurs, enfants d’un même Père qui les aime et souhaite leur manifester son amour à travers moi.

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article