Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Vous êtes le sel de la terre, la lumière du monde

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel devient fade, comment lui rendre de la saveur ? Il ne vaut plus rien : on le jette dehors et il est piétiné par les gens. Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée. Et l’on n’allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau ; on la met sur le lampadaire, et elle brille pour tous ceux qui sont dans la maison. De même, que votre lumière brille devant les hommes : alors, voyant ce que vous faites de bien, ils rendront gloire à votre Père qui est aux cieux. »

Matthieu 5, 13-16

 

Le sel de la terre… la lumière du monde. Deux éléments indispensables auquel nous n’attachons cependant pas grand valeur en raison de leur disponibilité. De même la présence des croyants dans le monde est-elle essentielle bien que ce dernier puisse les mépriser. Les chrétiens eux-mêmes ne doivent pas s’enorgueillir de rendre amour pour amour, de redistribuer autour d’eux ce dont ils ont été préalablement gratifiés, d’être des outils dans les mains su Seigneur : « De même, vous aussi, quand vous avez fait tout ce qui vous était ordonné, dites: "Nous sommes des serviteurs quelconques. Nous avons fait seulement ce que nous devions faire » (Lc 17, 10).

Par ailleurs, Jésus nous invite à manifester publiquement notre foi par des gestes d’amour, à l’encontre de la volonté de plusieurs de  restreindre la vie spirituelle à la sphère unique du privé : De même, que votre lumière brille devant les hommes : alors, voyant ce que vous faites de bien, ils rendront gloire à votre Père qui est aux cieux.                               

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

Je n’hésite pas à manifester ma foi lorsque l’opportunité se présente. Je ne nie pas que le Seigneur agit par moi et à travers moi, mais toujours je l’identifie comme l’acteur principal, Celui qui, non seulement m’a tout donné, mais encore, m’incite à agir et féconde mon action pour qu’elle porte le fruit qu’Il attendait d’elle.  

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article