Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

As-tu deux minutes ?

Méditations sur les enseignements bibliques pour le quotidien d'aujourd'hui

Transfiguration de Jésus

                                                                                                            

En ce temps-là, Jésus prend avec lui Pierre, Jacques et Jean, et les emmène, eux seuls, à l’écart sur une haute montagne. Et il fut transfiguré devant eux. Ses vêtements devinrent resplendissants, d’une blancheur telle que personne sur terre ne peut obtenir une blancheur pareille. Élie leur apparut avec Moïse, et tous deux s’entretenaient avec Jésus. Pierre alors prend la parole et dit à Jésus : « Rabbi, il est bon que nous soyons ici ! Dressons donc trois tentes : une pour toi, une pour Moïse, et une pour Élie. » De fait, Pierre ne savait que dire, tant leur frayeur était grande. Survint une nuée qui les couvrit de son ombre, et de la nuée une voix se fit entendre : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé : écoutez-le ! » Soudain, regardant tout autour, ils ne virent plus que Jésus seul avec eux. Ils descendirent de la montagne, et Jésus leur ordonna de ne raconter à personne ce qu’ils avaient vu, avant que le Fils de l’homme soit ressuscité d’entre les morts. Et ils restèrent fermement attachés à cette parole, tout en se demandant entre eux ce que voulait dire : « ressusciter d’entre les morts ». Ils l’interrogeaient : « Pourquoi les scribes disent-ils que le prophète Élie doit venir d’abord ? » Jésus leur dit : « Certes, Élie vient d’abord pour remettre toute chose à sa place. Mais alors, pourquoi l’Écriture dit-elle, au sujet du Fils de l’homme, qu’il souffrira beaucoup et sera méprisé ? Eh bien ! je vous le déclare : Élie est déjà venu, et ils lui ont fait tout ce qu’ils ont voulu, comme l’Écriture le dit à son sujet. »

 

Marc 9, 2-13

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 

Jésus, Verbe fait chair (Jn 1, 14), est venu sur terre pour rendre visible le Dieu invisible. Il l’a fait sous les humbles et discrètes apparences de la chair, mais pour Pierre, Jacques et Jean, les piliers de sa future Église, Il a fait voir quelque chose de la gloire du Père céleste afin que leur foi ne défaille pas lorsque surviendra l’épreuve de la Passion et de la mort.

 

Jésus représente le modèle que nous devons suivre, un modèle qui s’est fait le réceptacle de l’Amour du Père : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé : écoutez-le ! » Comme Jésus a été transfiguré, laissant entrevoir l’image du Père éternel, nous devons à notre tour, gloire exceptée, laisser passer Jésus à travers nous, accueillir et redistribuer son Amour. La finalité de notre vie spirituelle consiste à pouvoir nous écrier avec l’apôtre Paul : « ce n'est plus moi qui vis, mais le Christ qui vit en moi » (Ga 2, 20), être transparents du Fils comme le Fils l’a été du Père.

 

Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle? (Lc 10, 25)

 

J’offre ma personne à Jésus pour Lui devenir une humanité de surcroît, un autre corps qui accueille l’Amour invisible pour le manifester dans le monde et ainsi Le glorifier.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article